Pourquoi opter pour le regroupement de crédit immobilier ?

Chaque emprunteur ayant obtenu un crédit au moment fort de la crise a intérêt à opter pour un regroupement de crédit. En 2008, on empruntait sur 20 ans à 5,30 %, à ce jour pour la même durée, nous sommes à peine à 2,70 %.

Baisse des taux : une raison suffisante de regrouper ses crédits

« Le coût du crédit n’a jamais été aussi bas en France » depuis plusieurs mois, c’est la formule qu’on entend dans tous les médias (tété, radio, internet), mais en réalité la baisse des taux d’intérêts « immobiliers » est effective depuis plusieurs mois (voir plusieurs années).

A ce jour, tout emprunteur ayant souscrit un ou plusieurs crédits ces dernières années, a potentiellement intérêt à rassembler tous ses crédits en cours (immobilier, consommation, personnel…) en un seul emprunt.

Effectivement, toutes les années précédentes ont enregistré des taux d’intérêts plus élevés qu’aujourd’hui. C’est au moins une raison principale pour se poser la question de regrouper ses prêts en un seul.

Regroupement de crédit immobilier en hausse depuis 2013

Actuellement, dès qu’un emprunteur rembourse son crédit immobilier à plus de 4 %, c’est qu’il a un manque à gagner. Ce principe, les Français l’on bien compris.

Ainsi, la hausse des demandes de regroupement de crédit se traduit comme une prise de conscience et pour cause, les dossiers de regroupement de crédits (immobilier, consommation) représentent désormais plus d’un tiers des projets de financement.

Depuis 2013, les emprunteurs se sont rendu compte qu’il y a bien un coup à jouer et qu’ils peuvent bénéficier des taux fixes historiquement bas.

Pour cela, deux possibilités s’offrent à eux. D’abord, demander à son conseiller une baisse des taux, mais sachant que le prêteur avait lui-même emprunté à des taux plus importants, le conseiller n’accordera, dans la plus cas, qu’une baisse minime et au-dessus des taux proposés sur le marché.

Ensuite, la deuxième option qui semble être la bonne est donc de solliciter les services d’un intermédiaire financier tel que Solutis. Ce qui permet d’obtenir les meilleurs taux en vigueur.

Rachat de crédit immobilier: des frais supportables grâce aux taux bas

Evidemment, les frais sont inévitables dans le regroupement de crédits, mais leur conséquence sera limitée grâce aux conditions actuelles de crédit, et particulièrement des taux bas.

Les principaux frais sont entre autre : les indemnités de remboursement anticipés qui ne peuvent excéder 3 % du capital restant dû, les frais de dossiers, les frais d’intermédiation…

Par ailleurs, il n’existe pas réellement de profil type, tout tenant de crédit peut prétendre à un regroupement de crédit et parvenir à obtenir un financement.

En fait, chaque prétendant au rachat de crédit, qu’il soit propriétaire, locataire ou hébergé, est potentiellement un nouveau client dans une autre banque.

Comme le regroupement de crédit consiste à souscrire un nouveau prêt pour rembourser par anticipation les crédits en cours. La souscription de ce nouvel emprunt est donc l’argument de fidélité par excellence pour les prêteurs.

Ainsi, pour les emprunteurs éligibles, les prêteurs mettront tout en œuvre pour proposer un financement adapté à leurs finances et à leurs projets.


Simulateur rachat de crédit