Prêt immobilier entreprise

Prêt immobilier entreprise

Permettant à un professionnel d’acheter ou de faire construire des locaux, le prêt immobilier entreprise est devenu essentiel et stratégique. Cependant, qui peut prétendre à ce type de financement ? Quelle est sa différence avec un crédit bail immobilier ?

Prêt immobilier entreprise : qui est concerné ? Quelles sont les conditions ?

Comme indique son nom, le prêt immobilier entreprise concerne uniquement les professionnels, qu’ils soient : artisans, agriculteurs, autoentrepreneurs, mais aussi les TPE/PME et PMI…

Ce type de crédit à l’habitat est principalement accordé pour financer l’acquisition, la construction, l’extension ou encore des travaux des locaux d’une entreprise. Cependant, comme tout financement à l’habitat, l’obtention d’un prêt immobilier entreprise nécessite une analyse approfondie de plusieurs éléments, mais elle peut souvent relever du parcours du combattant, puisque les critères d’obtention sont souvent étroits et dépendent de chaque projet.

Les conditions d’accès à cet emprunt sont évidemment bien différentes de celles des particuliers. De ce fait, les établissements bancaires, qu’ils soient spécialisés ou pas dans ce type de financement, mettent un accent particulier sur la solvabilité de l’entreprise en analysant son bilan et son compte d’exploitation, le business plan de l’entreprise en étudiant son bilan prévisionnel, le coût du projet qui doit être cohérent avec la rentabilité de l’entreprise…

En général, les prêteurs spécialisés dans le financement immobilier pour entreprise exigent un apport d’environ 20 % du prix de l’achat. Cet emprunt est un financement à long terme.

Pourquoi faire un crédit immobilier entreprise ?

A savoir que le crédit immobilier entreprise sert à financer l’achat de biens immeubles à caractère professionnel et l’ensemble des biens qui seront la propriété de l’entreprise. Des bureaux aux locaux commerciaux en passant par les entrepôts ou encore des cabinets médicaux, il peut s’agir des bâtiments ou des terrains utilisés pour que soient exercées les activités professionnelles de l’entreprise. Il peut aussi s’agir des logements des membres du personnel.

Souscrire un crédit à l’habitat entreprise est souvent conséquent et n’apporte pas rapidement une rentabilité financière. Toutefois, cet investissement peut être très avantageux  dans la mesure où il permet de ne plus payer de loyer en pure perte.

Acheter ses locaux à crédit peut aussi être l’occasion de développer ses activités, d’augmenter la valeur totale de son entreprise en inscrivant les locaux dans l’actif de son entreprise. A savoir qu’à la fin du remboursement du crédit, l’entreprise ou l’autoentrepreneur n’aura plus de mensualités à honorer tous les mois pour ses locaux.

Ce type d’investissement peut aussi être très attractif financièrement puisque à la vente du bien, l’entreprise peut prétendre à des plus-values immobilières. Le bien (local, cabinet médical, terrain…) pourrait même constituer une garantie (hypothécaire) pour créanciers ou investisseurs.

Quelle différence avec le crédit bail immobilier ?

Les bâtiments, locaux ou terrains à usage professionnel peuvent être financés par différents moyens dont le fond propre de l’entreprise ou du chef d’entreprise, d’un prêt immobilier entreprise ou encore d’un crédit bail immobilier.

Contrairement à l’achat par prêt professionnel ou par fonds propres, l’acquisition des biens immobiliers professionnels par un crédit bail immobilier consiste à louer un bien en payant des redevances au propriétaire avec la possibilité de racheter le bien à la fin de la période de location à un prix déterminé à l’avance.

En général, c’est une banque ou une société de leasing qui achète le bien pour le compte de l’entreprise et le lui loue pendant une durée déterminée, avec une faculté de devenir propriétaire au terme de la location.