Rachat de crédit naissance

Rachat de crédit naissance

La naissance est un heureux événement qui doit se préparer en amont. Le budget familial doit notamment être réorienté. Si des crédits sont déjà en cours, un regroupement peut être envisagé.

Pourquoi faire un rachat de crédit avant une naissance ?

La naissance est un moment particulier, remplit d’émotions pour le ménage et pour le cercle familial. Durant les premiers mois suivant l’arrivée du bébé, les parents n’ont pas la tête à se plonger dans leurs finances. Généralement, les Français s’intéressent plus sérieusement à leur budget dès lors que les premières difficultés apparaissent.

Avec un nouveau-né, les dépenses vont bon train : santé, habillement, équipement… La liste est longue peut vite être couteuse. Il vaut mieux donc se pencher sur la question avant la naissance.
Le rachat de crédit n’est pas en soi une opération qui requiert beaucoup de temps de la part de l’emprunteur. Cependant, si les différents justificatifs inhérents au prêt ont été égarés, il faudra que des démarches soient entreprises auprès de la banque émettrice du crédit.

D’une part, il n’est pas nécessaire d’attendre des difficultés financières pour envisager un rachat de crédit. Si en plus du crédit à l’habitat, le ménage a contracté plusieurs autres crédits à la consommation, son taux d’endettement s’est accentué.

Anticiper l’impact d’une naissance sur un budget

Avec les dépenses multiples suite à la naissance pour le bien être du bébé, le budget mensuel sera davantage impacté. Pour éviter cela, un regroupement de crédit peut être effectué en amont de l’arrivée du bébé. De cette manière les prêts en cours seront rachetés et rassemblé au sein d’un unique emprunt. Avec la nouvelle mensualité obtenue, le foyer pourra adapter son montant avec son niveau de revenus.

De plus, en prévision de la naissance, les futurs parents ont sûrement à cœur de préparer une chambre. Mobilier, tapisserie, placard, l’aménagement peut requérir un investissement supplémentaire. Ce nouveau projet peut être inclus, sous conditions, dans le regroupement de crédits.

Enfin, il n’est pas nécessaire d’attendre le premier enfant pour s’intéresser à la réduction des mensualités. L’arrivée d’un nouvel enfant, une évolution professionnelle, un héritage sont d’autres moments clés de la vie qui peuvent pousser les emprunteurs à faire racheter leurs crédits en cours.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit naissance Rachat de crédit naissance 11/08/2018 - La naissance est un heureux événement qui doit se préparer en amont. Le budget...
Infographie : faut-il faire racheter un crédit immobilier souscrit en 2015 ou début 2016... Infographie : faut-il faire racheter un crédit immobilier souscrit en 2015 ou début 2016 ? 08/08/2018 - Avec le niveau actuel des taux d’intérêt, faire racheter son crédit immobilier...
Rachat de crédit immobilier : les taux retrouvent leur niveau de février 2017 Rachat de crédit immobilier : les taux retrouvent leur niveau de février 2017 18/07/2018 - Selon les récents chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d...
Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas 12/07/2018 - Selon certains réseaux d’intermédiaires bancaires, il est désormais possible...
Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet 06/07/2018 - Baisse des taux d’usure des prêts immobiliers, assouplissement des normes hyp...