Rachat de crédit

Jusqu'à - 60 % sur mes mensualités¹

Ma demande gratuite

Je rééquilibre mon budget avec mon expert dédié.

ÉTUDE GRATUITE | SANS ENGAGEMENT | CONFIDENTIELLE

Crédit uniqueJe regroupe mes prêts dans 1 crédit unique
Je regroupe mes prêts
dans 1 crédit unique
Taux d'endettementJe réduis mon taux d'endettement
Je réduis mon taux
d'endettement
Nouveau projetJe finance mon nouveau projet
Je finance mon
nouveau projet

Vendre ou changer de voiture avec un crédit en cours

Vendre ou changer de voiture avec un crédit en cours

Comment changer de véhicule avec un crédit auto en cours de remboursement. Que devient le prêt après la vente de la voiture ?

Le crédit auto, un financement pratique

Faire un crédit auto est souvent une opportunité pour un foyer d’acquérir rapidement un véhicule neuf ou d’occasion. Le coût de la voiture est amorti sur plusieurs années via des mensualités et le versement d’intérêts. Le recours au prêt auto est une nécessité lorsque les liquidités d’un ménage ne lui sont pas suffisantes pour régler cet achat au comptant.

Que ce soit pour se rendre au travail, pour s’alimenter ou pour se soigner, la possession d’une voiture est indispensable, notamment dans les zones en dehors du réseau de transports publics. Le financement d’une auto fiable est donc une question récurrente pour les ménages.

Changer de voiture : qu’advient-il du crédit en cours ?

Si le crédit auto permet de financer cet achat, en revanche il ne garantit pas la fiabilité du véhicule. Que ce soit avec un vieux modèle ou un SUV récent, la panne mécanique ou électronique n’est jamais loin. Le changement de voiture s’impose alors de manière urgente.

De plus, certains ménages préfèrent revendre leur voiture avant qu’elle ne perde trop de valeur. Car la cote à l’Argus peut rapidement chuter suivant les années et les kilomètres. Le fruit de la vente peut alors servir à financer un nouveau projet auto.

Néanmoins que devient le crédit sur la voiture revendue ?

Crédit auto en cours et achat d’un nouveau véhicule

La revente de la voiture avec le rachat d’un nouveau véhicule peut causer un souci de financement puisque le crédit encore en cours de remboursement ne permet pas toujours de pouvoir rajouter une somme supplémentaire afin de compléter la valeur de la nouvelle auto.

Deux réponses sont possibles selon la nature du crédit auto contracté, à savoir : un prêt affecté ou non affecté.

Pour un prêt auto non-affecté, il s’agit d’un crédit à la consommation pour lequel l’emprunteur dispose librement des fonds débloqués. Si les capitaux servent à financer l’achat d’un véhicule, le contrat de prêt n’indique pas l’usage qu’il sera fait des fonds. Ici, l’automobiliste est libre de vendre son véhicule comme bon lui semble. En cas de revente, le crédit voiture reste en place, c’est-à-dire que les remboursements continuent. Le fruit de la vente peut servir à rembourser l’intégralité des capitaux restants dus, néanmoins l’objectif de la vente est bien souvent de reprendre une autre voiture.

Pour un crédit affecté à l’achat d’un véhicule, il faudra bien lire les conditions du contrat de prêt signé afin de déterminer s’il est possible de revendre la voiture avec l’emprunt en cours de remboursement. Ici, les fonds ont été affectés pour ce projet, l’établissement prêteur a directement versé les fonds au concessionnaire ou au professionnel du marché automobile.

Pour certains contrats, le prêteur demande la déclaration de gage en préfecture du véhicule. Avec ce gage sans dépossession, l’organisme de prêt s’octroie une préférence par rapport aux autres créanciers. L’emprunteur garde toutefois la voiture en sa possession.

Conserver un prêt auto et faire un autre crédit voiture

Cumuler plusieurs crédits apparaît comme une solution de facilité pour avoir un véhicule plus récent en attendant la revente de l’ancien. Cependant, si l’ancien prêt continue de courir, il en est de même pour son remboursement. Si cette auto n’est pas rapidement revendue, son propriétaire verra le fruit de la vente entamé par la ou les mensualités. Sans compter l’assurance auto qui reste obligatoire même pour un véhicule immobilisé.

Enfin, personne n’est à l’abri d’un imprévu autant professionnellement que dans sa vie personnelle. Dans ce cas de figure, supporter plusieurs mensualités de remboursement peut vite peser sur le budget mensuel en augmentant le taux d’endettement du foyer. Il existe une solution pour éviter de faire plusieurs emprunts : le rachat de crédits.

Comment reporter le crédit en cours vers acheter une nouvelle voiture

Pour ne pas manquer une bonne affaire, il peut être tentant d’acheter une voiture sans avoir revendu le modèle acheté à l’aide d’un prêt. Selon les organismes de prêts, le crédit report est envisageable. Cette solution permet de demander une avance à l’organisme prêteur. Cette avance pourra être, en partie, à la hauteur de la valeur estimée de l’auto bientôt revendue. La différence nécessaire à l’achat d’une nouvelle voiture devra alors faire l’objet d’un nouveau prêt auto.

Une fois la revente conclue, l’emprunteur rembourse l’intégralité de l’avance qui lui a été octroyée.

La solution du report de crédit est risquée, car il faut être sûr de revendre son véhicule au moins à la valeur estimée. Sans cela, le ménage risque de ne pas avoir les fonds suffisants pour rembourser l’avance.

Changer de voiture sous location avec option d’achat (LOA)

Dans le cadre d’une location avec option d’achat, la donne est différente puisque le véhicule est lié au financement, un changement est possible suivant la clause du contrat, avec un réajustement du crédit.

Le crédit-bail ou leasing est un prêt à la consommation à part entière. Si les mensualités de prêt sont remplacées par des loyers, le locataire s’apparente à un emprunteur. En cas de revente d’une voiture en LOA, les termes du contrat peuvent prévoir une période minimale pour procéder à la vente. Certaines clauses autorisent la revente à partir du 13e mois après la signature du leasing. L’organisme de prêt demandera alors le remboursement de la LOA selon une valeur définie dans le contrat.

Faire un rachat de crédit pour changer de voiture

Au lieu de souscrire un nouvel emprunt, l’automobiliste a la possibilité de faire racheter ses crédits en cours et d’ajouter dans l’opération une somme dédiée à l’achat d’une nouvelle voiture. Concrètement, la voiture est revendue. Le crédit auto est racheté et le financement de la nouvelle voiture est inclus dans le regroupement de prêts. Au final, l’emprunteur se retrouve avec un nouveau véhicule et une mensualité réajustée à ses capacités de remboursement.

Au passage, il est possible d’inclure dans le rachat de crédit d’autres crédits que les financements auto comme des crédits immobiliers et des prêts à la consommation. Le regroupement de crédits peut donc être envisagé dès lors que plusieurs emprunts sont en cours de remboursement et qu’un projet de nouvelle voiture point à l’horizon.

Enfin, il est également possible de faire un rachat de crédit avec une LOA car il s’agit avant tout d’un prêt à la consommation.