• Avec l’inflation faisant grimper le coût de la vie et l’augmentation insuffisante des salaires, les foyers français peuvent éprouver de plus en plus de difficultés à honorer leurs échéances, surtout lorsque celles-ci sont obligatoires comme les impôts. Bien souvent, l’accumulation des charges peut rendre complexe leurs remboursements. Dans ce type de situation, le rachat de crédit peut être une solution pour payer ses dettes fiscales tout en préservant une optimisation saine de son budget. Un financement pouvant être mis en place par nos équipes, explications.

Rachat de crédit : intégrer ses dettes fiscales dans une nouvelle mensualité réduite

Avec un budget mis à rude épreuve, notamment avec l’augmentation successive du coût de la nourriture, du carburant ou encore de l’énergie, maintenir sa capacité à rembourser ses dettes peut devenir un réel défi. Malheureusement, certaines échéances sont importantes, du fait de leur caractère obligatoire, comme les impôts réclamés par l’administration fiscale. Durant cette période de crise budgétaire, un oubli de payer ses impôts ou encore un prélèvement qui tombe à une date inopinée peut conduire certains foyers à vivre avec des difficultés financières.

De ce fait, un doute peut planer sur sa propre capacité à payer et à être à jour concernant le montant de ses impôts dus au fisc. Dans un contexte où certains postes de dépenses ont explosé, le nombre de foyers se trouvant dans une impasse budgétaire est grandissant. À moins d’avoir une situation confortable ou mis suffisamment de côté, le paiement des impôts au Trésor Public peut devenir une source de stress non négligeable. Si vous avez déjà cumulé des retards d’impôts ou que votre budget actuel ne vous permet pas d’être en mesure de faire face à leur prochain règlement, Solutis peut solutionner votre problème grâce au rachat de crédit.

Comment ? Simplement, nous procéderons au regroupement de vos différents prêts en cours, cela peut être un prêt à l’habitat ou bien d’autres crédits affectés, comme celui de votre voiture ou celui contracté pour vos travaux. Nous nous chargerons de contacter vos créanciers pour rembourser votre capital restant dû. Un nouveau contrat sera établi, faisant état du capital total racheté et regroupé avec la somme à solder pour payer votre retard d’impôt. Vous bénéficierez alors d’une mensualité réduite, adaptée à votre situation actuelle, et vous continuerez le remboursement de votre nouvelle échéance mensuelle dans les meilleures conditions possibles.

En décidant rapidement de revoir la composition de votre endettement et de réoptimiser sainement votre budget, cela vous évite que votre situation ne se dégrade encore plus. En effet, en payant vos dettes fiscales dans les délais prévus, vous n’aurez pas à régler une majoration de 10 % de pénalités de retard sur vos impôts sur le revenu, sur votre taxe foncière ou sur vos impôts sur la fortune immobilière.

DEMANDE DE RACHAT DE CREDIT

Anticiper le paiement de vos impôts avec une demande de trésorerie lors du regroupement de vos crédits

Avant d’être officiellement déclaré comme en retard dans le remboursement de vos impôts par l’administration française, vous détenez un délai de 45 jours de recouvrement pour régulariser votre situation. Si vous connaissez des difficultés en fin de mois et que cela semble perdurer dans le temps, alors vous pouvez anticiper vos échéances obligatoires via une demande de trésorerie lors du regroupement de vos crédits conso et immobilier.

Au lieu d’accuser un retard, prenez une longueur d’avance sur le paiement de vos impôts. Dans un premier temps, Solutis et ses partenaires bancaires peuvent proposer un amortissement de votre dette sur une période plus importante. L’intérêt premier est d’avoir une mensualité moins onéreuse chaque mois, permettant d’instaurer un vrai équilibre pour votre santé financière. Par ailleurs, vous pouvez faire part du remboursement futur de vos impôts à un de nos conseillers Solutis qui vous accompagnera. Une enveloppe pourra alors être intégrée dans l’opération de regroupement et vous pourrez ensuite en faire usage quand vous devrez régler vos impôts directs.

Anticiper le paiement de ses impôts fiscaux demande de savoir précisément à quelle date vous serez prélevé de vos différentes taxes. Ainsi, pour l’année 2022, le paiement des impôts sur le revenu, sur la fortune immobilière ou encore sur les prélèvements sociaux doit se faire le 20 septembre pour ceux ayant privilégié un versement sans passer par internet. Si vous avez opté pour un moyen dématérialisé, alors la date de référence est le 15 septembre 2022. Une fois ces informations en votre possession, il faut alors réfléchir en opposant la période budgétaire, que vous traversez, et la solution que vous souhaitez mettre en place. Si vous constatez des difficultés financières de plus en plus récurrentes dans votre budget, alors nous pouvons vous accompagner pour la mise en place d’un rachat de crédit en vue d’anticiper le prélèvement du montant de vos impôts.

JE DÉMARRE MON ÉTUDE EN LIGNE

Est-il possible de souscrire un crédit conso pour payer ses impôts ?

Vous pensez être à court ce mois-ci pour payer vos impôts, sachez que vous pouvez tout à fait passer par l’emprunt bancaire pour y faire face. Que ce soit par un prêt personnel ou un crédit renouvelable, vous pouvez solder le montant nécessaire grâce à un crédit conso.

Si l’ajout d’une nouvelle dépense ne rentre pas en adéquation avec vos finances actuelles, l’emprunt peut être une alternative, surtout si vos revenus ne vous permettent pas de payer vos arriérés fiscaux. La première option est d’avoir recours à un prêt personnel. Ce type de crédit est généralement facile à obtenir étant donné que vous n’avez pas besoin de justifier la raison de sa souscription. Pour obtenir rapidement ce crédit non affecté, il suffit de réaliser une demande sur notre site. Vous serez alors mis en contact avec un de nos partenaires bancaires, après avoir émis une demande en renseignant notre formulaire.

La seconde option est de privilégier un crédit renouvelable. Sous forme de réserve d’argent, vous pouvez mettre à disposition cette dernière pour payer vos dettes fiscales. Dès lors que vous serez en règle, il faudra reconstituer l’état d’origine de cet emprunt. En fonction de la somme dépensée, plusieurs mensualités seront facturées à son souscripteur. Sachez que vous pouvez emprunter jusqu’à 6 000 € pour la réserve de votre crédit renouvelable.

Bon à savoir :

Si vous constatez des difficultés à faire face au remboursement de vos impôts, la souscription d’un énième crédit pourrait aggraver votre endettement. N’hésitez pas à faire appel à un de nos experts financiers, ce dernier pourra vous guider et vous conseiller à propos des démarches à suivre. Il sera à même de vous faire des propositions sur le financement le plus adapté à votre situation.

JE FAIS MA DEMANDE EN LIGNE

Impôts impayés : quels sont les recours possibles ?

Plusieurs raisons, comme un oubli ou un souci financier, peuvent être à l’origine de taxes fiscales impayées. Par exemple, un licenciement soudain ou un décès du conjoint peuvent détériorer grandement les finances du foyer, et parfois provoquer un retard dans le paiement de vos échéances. Lors de grandes difficultés, il existe des procédures fiscales pouvant être engagées pour rendre plus juste cette taxation directe.

Dans ce cas particulier, il est question d’une demande de remise gracieuse. En effet, vous pouvez solliciter votre service des impôts afin que le prélèvement de ces derniers vous soit plus favorable. En tant que contribuable, c’est à vous de faire une demande gracieuse concernant la régularisation de votre situation fiscale et que celle-ci soit faite en prenant compte votre incapacité financière actuelle. Selon les cas, votre administration fiscale peut abandonner totalement le prélèvement de vos impôts, elle évoquera une remise, c’est-à-dire une suppression pure et simple du montant dû. Si elle y renonce que partiellement, alors vous aurez le droit à une modération. Enfin, vous pouvez vous entendre sur un paiement en plusieurs mensualités, sur une durée acceptée par le Trésor Public.

Sachez que seules les dettes fiscales collectées directement par le Trésor public, provenant du contribuable, sont concernées par cette procédure. Les impôts directs sont l’impôt sur le revenu, la taxe foncière ou encore la taxe sur la fortune immobilière.

Rédigé par Jonathan Hector - Rédacteur confirmé de Solutis

Mis à jour le 23/09/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits