Néobanque : une véritable révolution bancaire ?

Néobanque : une véritable révolution bancaire ?

Les néo-banques séduisent de plus en plus les Français. Mais que proposent-elles réellement et à qui s’adressent-elles ? Explications.

Le numérique, nerf de la guerre interbancaire

Le secteur bancaire a particulièrement muté depuis la  fin du 20e siècle. Avec l’avènement du numérique, les clients bancaires ont changé leurs usages. Au départ, les établissements bancaires ont ouvert des espaces en ligne accessibles depuis leur site internet. Il s’agissait alors pour les internautes de réaliser les opérations les plus simples telles qu’une consultation de compte ou l’édition d’un relevé d’identité bancaire (RIB). Au fil des évolutions techniques en sécurité, les clients ont effectué des opérations qui nécessitaient jusqu’alors de se déplacer en agence. Par exemple, mettre en place un virement bancaire ponctuel ou régulier est un acte simple et rapide.

L’espace bancaire en ligne s’est donc muté en un avatar d’un guichet de banque. Cependant les opérations les plus complexes comme la recherche d’une offre de crédit immobilier requièrent toujours de rencontrer un conseiller bancaire. Les années 2010 ont vu apparaitre de nouveaux acteurs sur le marché bancaire : les banques en ligne.

Les banques en lignes ou la gestion à distance

Ces banques sur internet se veulent être le(manque un mot) pendant des agences physiques. En promettant des frais réduits, les banques 2.0 ont su attirer une clientèle en recherche d’économies et de simplicité d’usage. Sans frais de fonctionnement tels que pour une banque traditionnelle, les banques dématérialisées peuvent proposer ces offres alléchantes. Cependant, pour répondre à toutes les attentes de leurs clients, ces nouvelles enseignes doivent s’appuyer sur les infrastructures d’un réseau classique.

En effet, un site internet ne permet pas de déposer un chèque ou de retirer de l’argent liquide. Pour cela, les banques en ligne se sont associées à des établissements classiques pour profiter de leur réseau physique. Dans de nombreux cas, la banque 2.0 est une entité à part entière d’un groupe bancaire. Depuis quelques années à peine, banques en ligne et établissements bancaires ont vu arriver de nouveaux acteurs dans leur secteur : les néobanques, la dernière génération de banque connectée.

Pour les usagers nomades et connectés : la néo-banque

Aujourd’hui, les smartphones sont quasiment omniprésents dans la sphère privée. Chaque consommateur détient un téléphone portable connecté au réseau internet. C’est notamment à ces usagers que s’adressent les néo-banques. Elles ont la particularité d’être accessibles uniquement depuis une application mobile. Venues d’Allemagne ou de Grande-Bretagne, les néobanques profitent du passeport européen des services bancaires pour débarquer en France.

Gratuites ou presque, la dernière génération de banque se veut connectée notamment grâce à des cartes bancaires sans contact ou les applications de paiement par smartphone. Leur cible : les usagers qui n’ont jamais besoin de se rendre en agence physique et qui savent manipuler la monnaie dématérialisée ainsi que les nouvelles technologies. Elles s’adressent également aux voyageurs puisque les paiements à l’étranger sont facturés à des prix plus compétitifs par rapport aux banques classiques. Avec un panel d’offre large et varié, les usagers bancaires français sont sûrs de trouver la banque qui leur ressemble vraiment.


Dernières actualités Banque
Infographie : les fonds responsables prennent du galon Infographie : les fonds responsables prennent du galon 19/10/2018 - Depuis quelques années, le monde de la finance commence à faire ses premiers pas en direction d’investissements « ...
Quand les banques veulent profiter du boom de la LOA Quand les banques veulent profiter du boom de la LOA 18/10/2018 - Depuis quelques années, la LOA (location avec option d’achat) est devenue le principal mode de financement de véhicules...
Le paiement mobile ne décolle pas en France Le paiement mobile ne décolle pas en France 17/10/2018 - Alors que les transactions par le biais des mobiles sont destinées à un avenir radieux, les premiers chiffres révélés...
Quand la hausse de l’endettement privé inquiète la Banque de France Quand la hausse de l’endettement privé inquiète la Banque de France 16/10/2018 - Malgré la baisse du nombre de cas de surendettement, l’endettement privé a progressé de 5 % en France l’année dernière....
Carte bancaire : les paiements à l’aide de l’empreinte digitale débarquent prochaine Carte bancaire : les paiements à l’aide de l’empreinte digitale débarquent prochainement 11/10/2018 - La validation des paiements sans contact par carte bancaire via l’empreinte des utilisateurs va entrer bientôt en test....