Immobilier : les prêts sur 35 ans ont le vent en poupe

Immobilier : les prêts sur 35 ans ont le vent en poupe

Peinant à suivre la hausse des prix du mètre carré, de plus en plus d’emprunteurs optent désormais pour les crédits immobiliers sur une longue durée, notamment sur les 35 ans. Cependant, faut-il se méfier de ces emprunts ?

Comment expliquer l’allongement des durées d’emprunt ?

Avec l’envolée des prix immobiliers à Paris (+7,1 % au deuxième trimestre, selon la Chambre des Notaires) et dans les grandes agglomérations comme à Nantes (+4,3 %), Marseille et Lyon (+4,1 %), Lille (+3 %)…, le recentrage du dispositif du prêt à taux zéro (PTZ), la suppression de l’APL accession…, de nombreux ménages (jeunes et foyers modestes) ne peuvent plus accéder à la propriété.

Pour permettre à ces ménages d’acquérir un bien immobilier, les établissements bancaires et leurs intermédiaires proposent des financements à l’habitat sur des durées de plus en plus longues, jusqu’à 35 ans.

Selon certains observateurs, l’allongement de la durée des prêts est le seul moyen pour « solvabiliser » le plus grand nombre de candidats à l’acquisition immobilière. C’est dans ce contexte que la durée de moyenne de crédit immobilier a progressé de 5 mois en moyenne depuis le début de l’année, selon les données publiées par l’Observatoire Crédit Logement /CSA. A savoir que ces prêts longs permettent également aux professionnels de maintenir le dynamisme du marché immobilier.

Faut-il se méfier des crédits immobiliers sur 35 ans

Comme le taux bas ainsi que l’assouplissement des critères d’octroi des prêts ne suffisent plus, l’emprunt immobilier plus long est en train de devenir le Graal pour accéder à la propriété. Cependant, cette solution n’est pas sans risque. Selon, certains médias, elle pourrait même mettre en danger les candidats à la propriété les moins avertis.

En fait, les souscripteurs d’un tel crédit vont payer plus longtemps leur bien immobilier sans pour autant avoir des échéances vraiment moins lourdes. A savoir également qu’en cas d’éclatement de la bulle immobilière, ces emprunteurs pourraient également être à la tête d’un patrimoine immobilier en perte de valeur avec une dette très longue. De ce fait, ces prêts longs peuvent se révéler un véritable mirage pour les emprunteurs.

Cependant, si les crédits immobiliers sur 35 ans permettent de redynamiser le marché immobilier, il faut savoir que la prudence doit être de mise, surtout dans le contexte actuel où les établissements bancaires ont déjà beaucoup rallongé la durée des crédits et considérablement assoupli leurs conditions d’octroi.

Le rachat de crédit immobilier peut aussi aller jusqu’à 35 ans

Permettant de rembourser par anticipation un crédit immobilier en cours afin de souscrire un nouvel emprunt à taux attractif, le rachat de crédit immobilier est devenu une opération bancaire à part entière. Pour rappel, cette opération de banque permet de réduire considérablement le montant de ses échéances ou la durée initiale du contrat.

Pour cela, il faut une différence d’au moins 0,75 point de base entre le taux initial et celui proposé pour le rachat. L’emprunteur doit être dans le premier tiers de remboursement de son crédit et le capital restant dû à racheter doit être conséquent, au moins 75 000 euros.

En optant pour l’allongement de la durée de remboursement, le rachat de crédit peut aller aussi aller jusqu’à 35 ans sous certaines conditions. En général, ce type de rachat est proposé à ceux qui sont déjà propriétaires ou accèdent à la propriété, mais qui souhaitent acquérir un nouveau bien immobilier.  En d’autres termes, le rachat de crédit sur 35 ans permet de financer l’acquisition d’un nouveau bien immobilier avec la possibilité d’intégrer au rachat de crédit l’ensemble des encours pour n’avoir qu’une seule mensualité adaptée à ses finances et à ses projets.


Dernières actualités Immobilier
CITE, la porte ouverte à la réintégration des fenêtres CITE, la porte ouverte à la réintégration des fenêtres 19/12/2018 - Les changements de fenêtre pourraient faire leur retour au sein du CITE. Mais s’agit-il...
Achat d’un bien immobilier, c’est toujours le moment d’emprunter Achat d’un bien immobilier, c’est toujours le moment d’emprunter 17/12/2018 - Les taux d’intérêt des prêts à l’habitat devraient se maintenir au moins...
2018 a souri au marché de l’immobilier ancien 2018 a souri au marché de l’immobilier ancien 09/12/2018 - Les transactions du marché de la pierre ont connu un réel dynamisme au cours des...
Infographie : comment effectuer une délégation d’assurance emprunteur ? Infographie : comment effectuer une délégation d’assurance emprunteur ? 07/12/2018 - Une délégation d’assurance nécessite de respecter des étapes précises. Retour...
Les Français sont moins nombreux à posséder un patrimoine financier Les Français sont moins nombreux à posséder un patrimoine financier 06/12/2018 - Les inégalités de patrimoine se creusent en France en 2018, alors que les retraités...