Pas d’obligation de changer de domiciliation bancaire

Imaginons que vous avez l’intention de réaliser un regroupement de prêts, mais que vous souhaitez par la même occasion ne pas changer de domiciliation bancaire. Est-ce que c’est une situation qui est envisageable ? Tout dépend du type d’établissement bancaire auquel vous vous adresserez pour demander à faire racheter plusieurs de vos crédits en cours.

Concrètement, si vous effectuez votre opération auprès d’une banque de dépôt, le conseiller va probablement conditionner son accord à ce que vous migriez vos comptes chez lui. En effet, son intérêt est de faire de vous un client fidèle. D’autant que pour beaucoup d’enseignes commerciales classiques, un financement ne peut être obtenu qu’après l’ouverture d’un compte bancaire où sera prélevé le remboursement mensuel de votre rachat de crédits. C’est d’ailleurs souvent le cas pour obtenir un prêt immobilier.

En revanche, si le conseiller vous demande de changer de domiciliation bancaire, il est conseillé de lui réclamer des contreparties. Par exemple, vous pouvez accepter s’il vous propose en retour un meilleur taux nominal pour votre rachat d’emprunts, un effort supplémentaire sur la durée de remboursement ou un geste client sur un autre produit bancaire ou d’assurance.

Faire appel à un courtier pour éviter de changer de banque après un regroupement de crédits

Lorsque vous recourez au service d’un intermédiaire bancaire, tel que Solutis, vous allez profiter de son réseau composé de plusieurs organismes financiers avec lesquels il est partenaire. Ses partenaires bancaires ne fonctionnent pas comme des banques de dépôts.

Vous ne serez ainsi pas tenu d'ouvrir un compte auprès de l'organisme financier qui aura financé le regroupement de vos prêts, comme cela peut être le cas chez une banque traditionnelle. C’est assurément un vrai atout pour tous les emprunteurs car changer de banque n’est pas toujours simple et rapide. Même si le mandat Macron a permis de faciliter les démarches, il n’est pas rare de voir des loupés tels que des prélèvements récurrents qui ne sont pas correctement migrés.

Une fois votre offre de rachat de crédits signée et le montant du capital débloqué, vous serez alors en mesure de le rembourser en étant prélevé chaque mois sur le compte bancaire de votre choix. Lors du montage de votre dossier, un relevé d’identité bancaire est par ailleurs demandé. Si vous changez de compte durant la durée du contrat, vous n’aurez qu’à notifier le prêteur en fournissant un nouveau RIB.

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir