Les taux bas aiguisent l’appétit des Français pour financer leur bien immobilier. Mais avant de s’engager contractuellement, le taux d’intérêt du crédit reste un élément essentiel à déterminer.