Les Français restent fidèles au Livret A

Les Français restent fidèles au Livret A

La collecte nette du livret préféré des épargnants a progressé en juillet 2019. Les Français continuent de se tourner vers l’épargne réglementée malgré des taux d’intérêt bas.

1,44 milliard d’euros collectés en juillet sur le livret A

Les Français, du moins une partie, se préparent-ils à une période de récession économique dans le pays. Car si du côté de l’emprunt immobilier, tous les indicateurs sont au beau fixe, la conjoncture des taux bas laisse perplexes certains observateurs de la vie économique.

Avec des conditions d’emprunts au plus bas, les acheteurs ont vu leur pouvoir d’achat immobilier progresser d’une manière exceptionnelle : + 36% sur 10 ans. En conséquence, par rapport à un emprunteur du passé, ils peuvent se permettre d’acquérir une surface plus importante. Les Français ont ainsi accès à des biens qu’ils n’auraient peut-être pas envisagé d’acheter plusieurs années en arrière. Parmi les spécialistes des questions économiques et financières, l’idée d’une bulle de l’immobilier est en train de naître. Alors, est-ce en prévision d’une période plus délicate que les Français ont décidé de se tourner vers leur livret d’épargne préféré ?

En effet, selon les derniers chiffres du Cercle de l’épargne, la collecte du livret A a performé au cours du mois de juillet. Avec 1,44 milliard d’euros de collecte nette, les niveaux dépassent largement ceux observés durant le mois de juin (510 millions d’euros). Faut-il y voir en un retour vers l’épargne réglementée malgré des taux de rendement en berne à savoir 0,75 %. Cette progression concerne également le LDDS (Livret de développement durable et solidaire) pour lequel la collecte a quadruplé entre juin et juillet pour atteindre les 460 millions d’euros.

Un taux de rendement faible qui rassure malgré tout ?

Selon les économistes, ce regain des collectes des épargnes réglementées est avant tout lié à la régularisation des impôts. Certains contribuables ont pu récupérer des montants sur leur solde de réduction d’impôt et disposer ainsi de liquidités conséquentes. Malgré leur faible taux, les livrets d’épargne réglementés restent au-dessus des niveaux des livrets des banques. Ils restent donc une solution d’épargne pratique et surtout sans risque. En conséquence, sur les 12 mois glissants, la collecte nette des Livret A et LDDS évolue de +37 %.

La collecte devrait se maintenir au moins jusqu’à la fin de l’année. Mais des craintes concernant une baisse des rémunérations apparaissent surtout après la mise en place du nouveau mode de calcul qui arrivera en février 2020. Si la nouvelle règle est respectée, les livrets pourraient afficher un taux de 0,50 %, au grand dam des épargnants…


Dernières actualités Taux
Taux bas : la concurrence bancaire profite aux emprunteurs Taux bas : la concurrence bancaire profite aux emprunteurs 30/10/2019 - Dans un texte de taux souhaité par la BCE, la concurrence entre les banques commerciales...
Immobilier : les meilleurs taux de crédit, pour qui ? Immobilier : les meilleurs taux de crédit, pour qui ? 25/10/2019 - L’immobilier tourne à plein régime alors que certains Français ont la possibilité...
Très légère remontée des taux en septembre dernier Très légère remontée des taux en septembre dernier 16/10/2019 - Avec 1,18 % de taux moyen en septembre 2019, les emprunts immobiliers affichent une...
Baisse des taux, vers un statu quo en cette fin d’année ? Baisse des taux, vers un statu quo en cette fin d’année ? 03/10/2019 - Les taux d’intérêt vont-ils continuer de baisser ou bien les objectifs annuels...
Taux en baisse, le HCSF reste vigilant Taux en baisse, le HCSF reste vigilant 02/10/2019 - Le Haut comité de stabilité financière reste attentif à la baisse des taux qui...