Achat immobilier, c’est toujours le moment en 2019

Achat immobilier, c’est toujours le moment en 2019

Les taux bas des crédits à l’habitat sont une véritable occasion de réaliser un achat immobilier. Mais cette situation va-t-elle durer ?

Les financements immobiliers particulièrement attractifs

L’immobilier est-il en passe de devenir un placement bon marché ? A en croire, les professionnels du secteur, l’investissement dans la pierre est plus que jamais d’actualité. Pourquoi ? Car l’endettement auprès d’une banque est à son plus bas niveau et cela dure depuis la fin d’année 2016. Il faut rappeler que les taux bas ont permis aux emprunteurs de réduire fortement le coût total de leur financement immobilier. Les primo-accédants sont donc en passe de réaliser leur projet de première acquisition, car un premier achat passe généralement par un emprunt immobilier.

Entre 2008 et 2016, leur pouvoir d’achat immobilier a progressé de près de 30 %. Ce qui signifie que pour deux emprunts contractés dans les mêmes conditions, le plus récent permet d’acquérir une surface plus grande de 30 % sans augmenter la mensualité ni le capital emprunté.

Jusqu’alors ce phénomène a permis d’endiguer la hausse des prix des biens qui a débuté depuis plusieurs années. Les prix ont grimpé pendant que les taux ont baissé, les Français n’ont donc pas perdu de pouvoir d’achat. Le marché immobilier profite donc de cette embellie puisque l’année dernière un nouveau record a été battu. En effet, en 2018, ce sont plus de 900 000 transactions qui ont été réalisées sur le marché de la pierre.  La hausse des prix a donc continué d’être contenue par les taux bas.

Les autorités bancaires restent prudentes

Ce phénomène d’équilibre semble donc s’inscrire dans la durée puisque la barre du million de transaction a presque été franchie. De plus, la Banque centrale européenne (BCE) a dernièrement indiqué qu’elle ne relèverait pas ses taux directeurs d’ici la fin de l’année. Les banques de particuliers devront continuer de délivrer des financements à des taux attractifs. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

Hélas la réalité est tout autre car avec la conjoncture actuelle les régulateurs appel à la prudence. En effet, avec trop de crédit en cours, les autorités craignent que la situation puisse être délicate en cas d’une nouvelle crise économique majeure. Les banques sont donc invitées, d’une certaine manière, à resserrer leurs conditions d’octroi. En l’état, la dynamique du marché de l’immobilier ne devrait pas faiblir d’ici la fin de l’année. Mais avec un resserrement du dispositif de prêt à taux zéro, la donne pourrait changer…


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars 19/04/2019 - Les taux baissent encore au mois de mars, une habitude qui rapproche le coût du...
Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 10/04/2019 - Les établissements bancaires n’hésitent à faire des offres très intéressantes...
Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas 08/04/2019 - Si c’est une bonne nouvelle pour la majorité des emprunteurs, la faiblesse des...
Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 29/03/2019 - Si les écarts d’évolution des loyers sont contrastés selon le lieu d’habitation,...
Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers 27/03/2019 - Les conditions de prêt actuelles ont un effet de levier sur la capacité d’emprunt...