Les Français ont un rapport difficile avec l’argent et l’économie

Les Français ont un rapport difficile avec l’argent et l’économie

D’après un récent sondage, la population française paraît ne pas être assez à l’aise avec certains mécanismes financiers et dans la gestion de son argent.

Des connaissances visibles mais à améliorer

Une étude menée par la Banque de France révèle les connaissances et le comportement des Français dans le domaine de la finance. Le panel se compose de 2 154 personnes majeures interrogées à distance par téléphone ou sur internet. L’idée a été d’évaluer les Français sur l’environnement économique ainsi que leurs agissements face à l’argent. À la question qui demande si le niveau de connaissance au sujet de la finance est assez élevé voir au-delà, uniquement 17% des personnes ont une réponse favorable. Une faible majorité intégrant 51% des sondés se dit être dotée d’un niveau moyen.

Sur des termes plus précis et pointus, tels que le fonctionnement de l’inflation, la population se montre peu au courant avec un taux de bonnes réponses de 43%. À l’inverse, ils sont beaucoup plus nombreux à répondre correctement sur les principes qui régissent le crédit avec un retour positif de 82%. Une donnée qui prouve que les Français se sentent intéressés par les méthodes de financement, telles que le crédit immobilier, qui permettent de réaliser leurs projets.

Ces retours illustrent des connaissances encore limitées sur de nombreuses thématiques économiques, bien que Mark Béguery, le directeur de l’éducation financière de l’autorité des banques françaises, estime que le niveau est honorable dans l’ensemble. À l’issue d’un questionnaire similaire réalisé en 2016 par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), la France parvenait même à s’établir dans le haut du classement parmi les pays où la population a été interrogée.

Une approche prudente dans la gestion du budget

En dehors des connaissances, le sondage a eu pour objectif de jauger le comportement de la population dans la gestion de l’argent. Un sujet qui semble plutôt tabou puisque 77% avoue ne pas vouloir aborder de discussion budgétaire avec des tiers de leur entourage. Il est aussi à noter que la population se sent lésée puisque 43% d’entre eux considèrent qu’ils n’ont pas accès à une source d’informations fiables pour gérer convenablement leurs finances.

De plus, le risque n’est pas un critère apprécié par une large majorité des sondés puisque seuls 17% admettent avoir une appétence pour les placements à risque. Les jeunes sont malgré tout attirés par les innovations financières à l’instar des crypto-monnaies. Avant le krach boursier qui a chamboulé le marché des crypto-actifs en fin d’année dernière, 29% des 18-24 ans pensaient qu’investir dans ces actifs serait bénéfique alors que les plus de 45 ans n’étaient que 7% à le penser également.


Dernières actualités Consommation
Budget : ce qui change en décembre 2019 Budget : ce qui change en décembre 2019 03/12/2019 - La fin d’année est annonciatrice de hausse en ce qui concerne les tarifs réglementés...
Black Friday immobilier : faut-il céder à la fièvre acheteuse ? Black Friday immobilier : faut-il céder à la fièvre acheteuse ? 29/11/2019 - Des promoteurs et des agents immobiliers annoncent des offres promotionnelles notamment...
Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019 Les dépôts de dossier de surendettement sont en recul en 2019 21/11/2019 - Le surendettement semble se réduire en France pour la 7ème année consécutive,...
Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre 31/10/2019 - Retour sur tous les éléments qui changent en novembre pour la population et son...
Consommation : ce qui change ce 1er octobre Consommation : ce qui change ce 1er octobre 01/10/2019 - Découvrez ce qui change à partir du 1er octobre 2019 en matière d’énergie et...