Le surendettement en recul en France en 2019

Le surendettement en recul en France en 2019

La Banque de France annonce que le nombre de dossiers traités pour du surendettement a diminué l’année dernière. Cela s’inscrit dans une tendance baissière observée depuis plusieurs années.

Quand les mensualités deviennent trop lourdes

Le surendettement est de nouveau en recul en France. La Banque de France vient de rendre les chiffres remontés depuis ses différentes instances dans l’Hexagone. Mais le surendettement en baisse signifie-t-il que le nombre de prêts octroyés est également en baisse ? A vrai dire, les deux phénomènes ne sont pas clairement en corrélation, car tous les emprunteurs ne sont pas surendettés. Il faut, en effet, distinguer les emprunteurs classiques, les malendettés et les surendettés.

Les emprunteurs qui respectent un taux d’endettement de 33 % n’ont, a priori, pas de difficultés pour gérer leur budget. Après paiement des mensualités, il leur reste 66 % des revenus pour régler les autres dépenses de charges courantes et les loisirs. Bien entendu, cela va dépendre du niveau des revenus.

Malendetté ou surendetté ?

Les emprunteurs malendettés sont ceux qui arrivent à honorer le remboursement de leurs différents prêts mais qui doivent surveiller leur budget. En ayant cumulé plusieurs crédits, leur taux d’endettement peut largement dépasser les 33 %. Dans cette situation, des opérations bancaires existent pour ajuster les mensualités aux revenus mais cela peut entrainer une majoration du coût total. Le malendettement peut aussi se résorber en gérant avec plus de rigueur son budget, par exemple, en limitant les crédits proposés en grande surface.

Le surendettement, lui, représente une situation plus critique. Ici, les emprunteurs n’arrivent plus à faire face aux remboursements de leurs prêts. Les fins de mois sont difficiles et les factures peuvent s’accumuler en plus des mensualités non-versées. Si dans cette situation, une entreprise serait déclarée en faillite, la procédure est différente pour un particulier. Pour ne pas aggraver sa situation mais surtout pour trouver une solution, l’emprunteur devra déposer un dossier auprès de la commission de surendettement de son département.

Le surendettement, une procédure grave

Dès lors que le dossier est validé par la Banque de France, alors le surendettement est déclaré. Deux options sont alors envisageables : soit une solution de remboursement est planifiée avec les créanciers, soit un rétablissement personnel est prononcé. En clair, de nouveaux échéanciers peuvent être planifiés pour régler les dettes, ou bien, la Banque de France peut annuler les dettes. Mais attention, il ne s’agit pas d’une solution de facilité. Car la procédure de surendettement entraine un fichage bancaire qui sera contraignant pour l’emprunteur pendant au moins 5 ans. Il s’agit donc d’une procédure grave et sérieuse qui a été sollicité par 143 000 foyers durant l’année 2019. Toutes ces personnes n’ont pas vu leur dossier accepté puisque 81 000 situations ont été déclarées recevables.

Toutefois, ces chiffres peuvent être rassurants car le nombre de demandes a reculé de 38 % depuis 2015. A noter que les crédits à la consommation sont aussi en recul au sein des foyers surendettés. Ainsi pour 25 % des surendettés, il n’y avait pas de prêt à la consommation.

Si le surendettement est en recul en France en 2019, il continue tout de même de toucher des personnes fragiles. Ainsi, les célibataires sans emploi et notamment les femmes, sont touchés plus que la moyenne. Dans 8 cas sur 10, ces personnes sont également locataires de leur logement.

Où trouver des conseils pour un emprunteur en difficulté ?

Avant d’en arriver à une déclaration de surendettement, qu’il est préférable d’éviter, il est recommandé de se rapprocher des services sociaux ou d’associations pour trouver de l’aide et des conseils. La Banque de France entend aussi miser sur la prévention en multipliant les Points Conseil Budget sur tout le territoire. Auprès d’un PCB, un emprunteur en difficulté saura trouver un accompagnement et si besoin des informations sur la procédure de surendettement.