Rachat de crédit immobilier et délégation d’assurance, un duo gagnant

Rachat de crédit immobilier et délégation d’assurance, un duo gagnant

Opter pour une assurance individuelle durant un rachat de crédit immobilier ouvre la voie à des économies substantielles pour les emprunteurs.

Rachat de crédit immobilier, un atout pour réduire le coût d’un financement

Lorsque des emprunteurs souhaitent réduire le coût d’un financement immobilier, ils vont en priorité s’intéresser au taux de leur crédit. Cela est envisageable en faisant racheter leur crédit par une autre banque. Cette opération est attractive quand le nouveau taux est plus faible d’au moins 1 % par rapport au taux initial. En effet, il est nécessaire d’abaisser considérablement la part des intérêts afin d’absorber le montant des pénalités de remboursement anticipé (PRA).

Ces pénalités sont dues à l’établissement bancaire quitté, elles peuvent représenter plusieurs centaines voire des milliers d’euros. Les PRA sont limitées à six mois d’intérêts sur le capital remboursé au taux moyen et à 3% du capital restant dû. Faire un rachat de crédit immobilier ne doit donc pas être fait au hasard si l’objectif est clairement d’abaisser le coût du crédit.

A noter que plus le crédit sera racheté tôt, plus l’économie sera élevée car la part des intérêts est plus importante durant le premier tiers de la durée du crédit. Mais le rachat de crédit immobilier n’est pas la seule opération qui donne des opportunités d’économies aux emprunteurs ; il faut également s’intéresser à l’assurance de prêt.

L’assurance emprunteur, un contrat essentiel pour limiter le coût d’un financement immobilier

Que ce soit pour un crédit immobilier ou pour un rachat de prêt immo, la banque peut exiger la souscription d’une assurance emprunteur. Cette couverture prend en charge le remboursement du capital en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur. Le contrat d’assurance a un coût pour l’emprunteur. En effet, le taux d’assurance s’indexe sur le capital emprunté. Pour définir ce taux le profil de l’emprunteur mais aussi les caractéristiques du prêt sont analysés. L’assurance emprunteur peut donc représenter un coût loin d’être négligeable.

De plus, depuis 2010, il n’est plus obligatoire de prendre l’assurance de sa banque. En faisant une délégation d’assurance de prêt, les emprunteurs peuvent souscrire leur contrat ailleurs. Depuis 2018 avec l’amendement Bourquin, cela est également valable pour tous les crédits immobiliers qu’ils soient anciens ou récents. Grâce à la délégation, les ménages emprunteurs ont ici une opportunité de trouver des contrats beaucoup moins chers par rapport à l’assurance de groupe. Bien entendu, la réduction du taux d’assurance dépendra des risques détectés parmi le profil des emprunteurs.

Enfin, la délégation d’assurance peut se faire à l’occasion d’un rachat de crédit immobilier.

Pourquoi faut-il faire une délégation d’assurance de prêt lors d’un rachat de crédit immobilier ?

Pour maximiser les économies faites à l’occasion d’un rachat de crédit immobilier, il ne faut pas négliger l’assurance emprunteur. En combinant une renégociation du taux de leur crédit avec un changement de contrat d’assurance, les emprunteurs sont ainsi sûrs de revoir à la baisse le coût total de leur financement immobilier.

Il ne faut donc pas hésiter à faire une délégation d’assurance à l’occasion du rachat de crédit immobilier. Sans cela, la banque qui procède au rachat va proposer son assurance de groupe. Il serait donc dommage de passer à côté de la délégation. De plus, à l’instar du rachat qui est intéressant dans les premières années du crédit, le changement de contrat d’assurance sera lui aussi plus intéressant le plus tôt possible. Ce qui est logique car en versant une cotisation plus faible dès que possible, les emprunteurs vont faire des économies dans la durée.

Si l’idée de faire une délégation d’assurance en plus d’un rachat de crédit peut effrayer à l’idée de se plonger dans les démarches de comparaison de devis, le recours à un courtier peut rassurer. En faisant appel à un intermédiaire spécialisé, les emprunteurs qui souhaitent minimiser le coût global d’un achat immobilier vont pouvoir déléguer cette tâche. Le professionnel va alors se charger de trouver à la fois la meilleure offre de rachat de prêt à l’habitat mais aussi la meilleure couverture pour ce nouveau financement. Au regard des économies potentiellement accessibles, les frais de courtages peuvent sembler dérisoires. De plus, ces frais sont intégrés dans la nouvelle mensualité.

Les emprunteurs immobiliers avec un taux de crédit élevé ont donc les cartes en main pour optimiser leur budget.