Repenser et adapter son budget pour la rentrée 2020

Repenser et adapter son budget pour la rentrée 2020

Comment remettre de l’ordre dans son budget pour la rentrée 2020 ? En se penchant sur son crédit immobilier et son assurance mais aussi sur les abonnements annexes. Explications.

Penser à renégocier son prêt immobilier en cours pour faire des économies

La renégociation de crédit est une opération dont l’objectif est de revoir les conditions contractuelles d’un emprunt à l’habitat pour qu’elles soient plus favorables. Elle s’effectue au travers d’un ou de plusieurs échanges entre l’emprunteur et sa banque.

En l’état, les foyers ont tendance à accorder une grande importance au taux d’intérêt nominal. A raison car plus il est faible et plus le foyer paiera, une fois le contrat arrivé à échéance, des intérêts bancaires moins importants. La conjoncture est d’ailleurs favorable puisque les crédits immobiliers relativement anciens aux taux élevés sont susceptibles de coûter moins chers une fois renégociés.

En effet, bien que le contexte sanitaire ait causé des ralentissements sur le marché des crédits, les taux nominaux continuent de rester bas. L’organisme Crédit Logement CSA mentionne un taux moyen à 1,25% en juillet 2020, quelle que soit la durée de remboursement du prêt à l’habitat.

Réduire le coût de son prêt immobilier en faisant un rachat de crédit

En revanche, il est possible qu’une banque refuse de renégocier si elle ne souhaite pas rogner sa marge qu’elle perçoit ou si elle juge par exemple que la situation financière du foyer ne permet pas d’obtenir un meilleur taux. Dans le cas présent, plusieurs alternatives peuvent être étudiées :

D’abord, l’emprunteur est libre de faire racheter par une autre banque le capital restant dû de son prêt. Après quoi, le nouvel établissement débloque un crédit immobilier d’un même montant remboursé selon les modalités négociés au préalable. Cette opération porte le nom de rachat de crédit immobilier.

Ensuite, les démarches pour aboutir à un rachat de crédit immobilier vont contribuer à obtenir potentiellement de meilleures offres de prêt que le contrat initial. En jouant sur le facteur concurrentiel, la banque d’origine sous pression peut accorder un meilleur taux d’intérêt une fois la renégociation validée.

Enfin, la dernière solution pour renégocier un taux de crédit immobilier élevé peut être le regroupement de crédit hypothécaire. Pour faire simple, le but est de rassembler tous les encours de crédit en cours dans un nouvel emprunt avec des conditions uniformisées (un seul taux, une durée, une date de prélèvement fixe…).

Changer d’assurance de prêt, c’est toujours le moment

Que ce soit à l’occasion d’une renégociation d’un prêt, d’un rachat de crédit ou d’un regroupement, le changement d’assurance emprunteur n’est pas vain. Au contraire, en optant pour une meilleure offre, les emprunteurs peuvent considérablement réduire le coût de leur couverture de prêt immobilier. Selon les encours et la durée restante, les économies peuvent rapidement représenter plusieurs milliers d’euros. De plus, en choisissant une délégation d’assurance en dehors de leur banque, certains emprunteurs peuvent même envisager une meilleure couverture sans augmenter leur cotisation d’assurance.

Enfin, il n’est pas nécessaire d’attendre de réviser les conditions d’un prêt immo pour changer d’assurance. En effet, les emprunteurs ont le droit de changer de contrat d’assurance chaque année, sous certaines conditions. Pour faire leur choix, les titulaires d’un prêt ont à leur disposition plusieurs outils en ligne dont des simulations de devis d’assurance emprunteur.

Sans oublier les abonnements divers

Si le crédit immobilier représente une part importante du budget mensuel d’un ménage, d’autres charges fixes peuvent vite peser si elles sont mises bout à bout comme les factures d’énergies, de téléphonie ou encore des abonnements de « confort » à des services de streaming ou de jeux vidéo. Pour ces contrats annuels ou sans engagement, il est facile de trouver d’autres offres à condition de préparer des courriers de résiliation aux bonnes dates. Car s’il est facile de souscrire en ligne à un service, la résiliation, elle, nécessite souvent l’envoi d’une lettre recommandée.

Mais désormais, il existe des services en ligne qui se charge de ces opérations et de trouver d’autres contrats d’énergie ou de téléphonie par exemple. Si la semaine de la rentrée est souvent chargée, il ne faut pas reporter ces changements de contrat. Au contraire, en restant attentifs à leurs dépenses, les consommateurs pourront les adapter à leurs revenus.