Payer ses achats en ligne par reconnaissance vocale

Payer ses achats en ligne par reconnaissance vocale

Une banque française lance aujourd’hui son service de reconnaissance vocale pour valider les transactions en ligne. Grâce à sa voix, le consommateur peut renforcer la sécurité de son achat sur internet.

La voix, nouvel outil d’identification

Grâce aux nouvelles technologies, les assistants vocaux sont peu à peu entrés dans les foyers. Ces assistants numériques qui se présentent sous la forme d’une enceinte connectée offrent différents services aux usagers. A l’aide de la commande vocale, ces derniers peuvent commander leur assistant sans le manipuler. Il est ainsi aisé de faire des recherches sur internet, de se faire dicter une recette de cuisine ou de rester en communication avec ses proches.

Dans le même temps, l’assistance vocale s’est également développée sur les smartphones. Depuis aujourd’hui, la reconnaissance vocale peut servir à régler un achat. Il ne s’agit plus cette fois-ci de commander un objet à distance mais d’authentifier l’identité de l’usager afin de sécuriser une transaction. En effet, à l’aide d’une carte de paiement dérobée, un voleur est en mesure de passer des commandes en lignes. Il lui suffit de renseigner les données de la carte et les trois chiffres composant le cryptogramme de sécurité.

Pour éviter cela, une banque propose de valider les paiements par reconnaissance vocale. En pratique le propriétaire d’une carte bancaire est invité à communiquer à sa banque un numéro de téléphone.

Renforcer la sécurité des cartes bancaires

Dans un premier temps, à l’aide d’une application, il enregistre sa voix en indiquant son nom et son prénom ainsi qu’une phrase type. Dans un second temps, au moment de valider son achat sur internet, l’usager est rappelé sur son mobile. Un robot lui indique une phrase à répéter. Si le lien est fait entre la voix et celle préalablement enregistrée, le consommateur recevra un code à trois chiffres qu’il renseignera pour la confirmation d’achat. Ce code à trois chiffres à l’avantage de changer à chaque transaction contrairement au cryptogramme de la carte bancaire.

Lancé ce 6 juin 2017 par une banque historique française, le paiement par reconnaissance vocale a réalisé  des tests encourageants. Selon la banque auteure de l’application, la reconnaissance de la voix fonctionne également dans des conditions d’environnement bruyant. Ce service baptisé Talk to Pay est facturé 10 euros par an pour les clients de l’établissement bancaire. Les moins de 25 ans, eux, bénéficient d’un tarif avantageux de 5 euros annuels.

Avec de plus en plus d’achats en ligne, les internautes se servent davantage de leur carte bancaire. Si cette dernière renforce régulièrement sa sécurité comme avec la lecture d’empreintes digitales, les banques et les réseaux de paiement ont bien compris que le consommateur a besoin d’être rassuré et sécurisé dans son utilisation.


Dernières actualités Fintech
Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes 01/12/2018 - Le crowdfunding a le vent en poupe. Notamment avec l’innovation financière qui...
Les trois quarts des fintechs françaises sous la barre du million de CA Les trois quarts des fintechs françaises sous la barre du million de CA 11/11/2018 - Toutes les fintech n’ont pas encore décroché le titre de pépite. Au regard des...
Crédits : l’intelligence artificielle qui aide à la prise de décision Crédits : l’intelligence artificielle qui aide à la prise de décision 14/10/2018 - Entre fiction et réalité, l’intelligence artificielle (IA) ne laisse pas indifférent....
Quant est-il de la place des fintech depuis leur apparition ? Quant est-il de la place des fintech depuis leur apparition ? 13/10/2018 - En l’espace de quelques années, beaucoup de start-up se sont développées en...
Levées de fonds en cryptomonnaie, l’AMF délivrera un label Levées de fonds en cryptomonnaie, l’AMF délivrera un label 20/09/2018 - Selon les discussions en cours de la loi Pacte,  l’autorité des marchés financiers...