Découvrez les dernières innovations en matière de Fintech, les nouveautés et informations pratiques.

Le réseau social annonce sa monnaie virtuelle. En concours avec différentes entreprises du net, le géant du web veut apporter un nouveau service à ses utilisateurs d'ici 2020.

Une fintech allemande vient de racheter une banque dans le but de viser le marché européen. Comment ? En profitant d’une licence bancaire.

La firme américaine lance une nouvelle carte bancaire. Au format numérique, elle sera proposée aux clients américains cet été.

Les Français ont le goût de l’épargne et des acteurs, tels que les fintech, l’ont clairement identifié pour développer des nouveaux services. Ainsi, des applications novatrices liées à la gestion de l’épargne font leur apparition.

Le crowdfunding a le vent en poupe. Notamment avec l’innovation financière qui s’est développée ces dernières années avec l’apparition en masse des fintechs. Néanmoins, cette nouvelle méthode de financement commence à connaître ses premiers déboires. Une situation qui rappelle que les investisseurs doivent se montrer prudents avant de se lancer dans le bain.

Entre fiction et réalité, l’intelligence artificielle (IA) ne laisse pas indifférent. Les banques y ont recours afin de faciliter l’acceptation ou le refus d’un dossier emprunteur.

En l’espace de quelques années, beaucoup de start-up se sont développées en étant axées sur des services financiers par le biais des technologies, les « fintech ». Le territoire Français recèle d’entreprises de ce genre qui cherchent encore des moyens financiers pour se développer. Mais est-il de leur situation actuelle ?

Le financement participatif s’est décliné au secteur immobilier. Pour les participants,  les taux de rendement annoncés sont supérieurs aux placements réglementés.

A l’occasion du Paris Fintech Forum qui se tient jusque ce soir au Palais Brongniart à Paris, le Gouverneur de la Banque de France a pu exprimer son point de vue sur l'Open Banking.

Les start-up de la Technologie financière continuent de révolutionner les usages des consommateurs. Cette année, les fintech seront encore au cœur de l’actualité bancaire et financière.

Une nouvelle forme de crowdfunding est arrivée en ligne : le financement participatif en royalties. Les investisseurs touchent une rémunération en fonction des ventes d’une société.

Une néobanque et une start-up spécialisée dans le crédit à la consommation en ligne se sont alliées pour proposer la souscription au prêt en quelques minutes et sans rendez-vous.

Les relations entre les établissements bancaires et les sites de financement participatif se renforcent. La réussite d’une campagne de crowdfunding peut notamment pencher en faveur d’une demande de crédit.

L’Autorité bancaire européenne a choisi l’API comme outil de mise en œuvre de l’Open banking. Les fintech devront donc récupérer les données via des programmes conçus par les banques.