Bientôt un compte en banque chez Google ?

Bientôt un compte en banque chez Google ?

Le géant américain pourrait proposer des comptes courants outre-Atlantique à partir de 2020.

Quand Google s’attaque au marché bancaire

Google entend proposer aux Américains un service de compte courant à partir de l’année prochaine. Pour rappel, le moteur de recherche utilisé dans 95 % des recherches en France diversifie ses activités au sein de sa maison mère Alphabet. Cette dernière vient d’annoncer un partenariat avec un groupe bancaire d’Outre-Atlantique. Selon la presse économique américaine, ce partenariat pourrait déboucher sur le lancement d’une offre bancaire de la part du géant de Moutain View. Cela se traduirait par la proposition de comptes courants aux Etats-Unis dès 2020.

Car si aux yeux des usagers, Google est présent sur la Toile via ses services de recherches et ses outils gratuits performants, cela n’est que la partie émergée de l’iceberg. En réalité, Alphabet cherche à multiplier ses activités en passant par des domaines divers et variés à l’instar de la recherche médicale (Verily) ou des services de cloud (stockage de données). L’intérêt de Google pour le secteur bancaire n’est guère surprenant car les autres Gafam en sont aussi friands.

Les géants et les petits poucets du web à l’affut

Il y a une bonne raison à cela, car à l’heure du tout numérique, les données des usagers sont devenues le nerf de la guerre dans un but de proposer des offres toujours plus personnalisées et ciblées. Mais la protection de la vie privée est devenue un sujet primordial aux USA, d’ailleurs des sénateurs en font actuellement leur cheval de bataille. Google rassure donc les usagers en insistant sur le fait que ces données ne seront pas exploitées dans un but commercial ni publicitaire.

En décidant de se lancer dans les comptes bancaires, Google cherche à créer des liens avec les banques et le système financier. Le vice-président de la firme californienne a confirmé cette position. Le géant américain avait déjà quelque peu abordé cette thématique en proposant une solution de paiement via Google Pay. Lancé en 2018, ce service permet aux usagers de smartphone Android de payer sans contact à l’aide de leur mobile.

Le marché bancaire n’est donc plus réservé aux groupes bancaires traditionnels. Si les Gafam essaient de se positionner, cela est également le cas pour les Fintech, ces start-ups de la Technologie Financière qui entendent bien jouer un rôle dans les services de paiements en Europe mais aussi dans le monde. Les innovations bancaires dématérialisées n’en sont donc qu’au commencement.