En décembre, il faut encore penser aux impôts

En décembre, il faut encore penser aux impôts

Afin d’éviter toute mauvaise surprise en matière d’imposition 2020, il est nécessaire d’avoir une situation fiscale à jour. Selon les impôts ou les taxes, plusieurs dates limites ont été fixées à décembre 2020 pour faire ces régulations.

5 décembre : préciser l’accord ou le refus du CITE pour éviter un remboursement futur

C’est la date limite pour se positionner vis-à-vis du CITE. Pour rappel, il s’agit du crédit d’impôt pour la transition énergétique qui permet aux Français de faire des travaux de rénovation de l’habitat tout en profitant d’une aide de l’Etat. Dorénavant, le CITE est versé sous forme d’une avance de 60 % durant le mois de janvier. Mais, parce qu’il y a un mais, l’avantage fourni par le crédit d’impôt n’est pas pris en compte dans le taux de prélèvement à la source. En effet, pour profiter du CITE en 2020, le fisc se base sur la déclaration de 2019 et donc sur les revenus de 2018.

Il est important de signaler en ligne l’acceptation ou le refus de l’avance du crédit d’impôt, car si aucun signalement n’est fait, le contribuable pourra devoir rembourser tout ou partie de cette avance lors du nouvel avis d’imposition à la rentrée 2020. En clair, si la situation du foyer a changé, l’avance versée en janvier pourra être remboursée en septembre. Pour éviter cette situation, il faut faire cette déclaration avant le 5 décembre prochain.

7 décembre : la modulation 2019 du taux de prélèvement à la source doit être confirmée

Dans le même état d’esprit, il sera nécessaire de confirmer son taux de prélèvement modulé avant la fin de semaine. Les Français qui ont personnalisé leur taux depuis le début de l’année doivent de nouveau confirmer cette modulation avant le 7 décembre. A défaut, ils se verront appliquer, à partir de janvier 2020, le taux calculé selon les revenus de 2018. Mais là où le bât blesse, c’est lorsque la situation personnelle ou professionnelle a évolué.

A l’instar, du CITE qui se base la déclaration précédente, le taux de prélèvement à la source ne sera plus en adéquation avec la réalité. Ici, soit le contribuable peut profiter d’une baisse d’impôt (exemple : naissance), soit il veut que son taux soit mis à jour pour ne pas avoir de reliquat lors du prochain avis (en cas de hausse de salaire). Une fois de plus, il suffit de se rendre sur impots.gouv.fr pour signaler et confirmer ce taux au fisc.

15 décembre : comment éviter de payer trop de taxe d’habitation en 2020

La mise à jour de la situation fiscale ne s’arrête pas à l’impôt sur le revenu. Là encore, le décalage entre la situation actuelle et celle connue par Bercy peut causer des désagréments, notamment en cas de mensualisation de la taxe d’habitation (TH). Par exemple, si un ménage profite de la disparition progressive de la taxe d’habitation en 2020, son prélèvement pourra alors être trop élevé. Pour éviter d’être trop prélevé, il est une fois de plus nécessaire de mettre à jour sa situation via l’espace en ligne avant le 15 décembre pour le nouveau montant de la mensualité soit calculé dès janvier 2020.

Cela ne signifie pas pour autant que ce montant sera nul, car si la TH est appelée à disparaître pour 80 % des ménages, les Français restent redevables de la taxe sur l’audiovisuel public. Il faut donc renseigner son montant (138 euros) pour rester en règle.

17 décembre : dernière date pour corriger sa déclaration 2019 sur les revenus

Enfin, Bercy laisse une dernière chance aux contribuables tricolores qui auraient fait des erreurs, par négligence ou délibérément, dans leur dernière déclaration sur le revenu. Ces derniers ont donc jusqu’au 17 décembre pour corriger cette déclaration pour montrer patte blanche. A noter que cette possibilité de déclaration est ouverte uniquement pour les télé-déclarants.

La fin d’année ne s’annonce donc pas de tout repos pour les Français s’ils souhaitent se mettre en règle avec l’administration fiscale, ou du moins ne pas avoir de mauvaise surprise, l’année prochaine, en découvrant leur nouveau taux de prélèvement ou bien le montant de leur taxe d’habitation.


Dernières actualités Législation
Le crédit immobilier dans le viseur de Bercy Le crédit immobilier dans le viseur de Bercy 13/12/2019 - Le HCSF présidé par Bruno Le Maire recommande aux banques de revoir leurs conditions...
Payer en espèces : les montants maximums en 2019 en France Payer en espèces : les montants maximums en 2019 en France 04/12/2019 - Retour sur ce que dit la loi française qui fixe les montants maximums des paiements...
En décembre, il faut encore penser aux impôts En décembre, il faut encore penser aux impôts 02/12/2019 - Afin d’éviter toute mauvaise surprise en matière d’imposition 2020, il est...
Un paiement instantané pour les contribuables au taux neutre Un paiement instantané pour les contribuables au taux neutre 28/11/2019 - Pour compléter leur retenue à la source, les contribuables qui ont opté pour le...
Impôt à la source : jusqu’au 7 décembre pour moduler le taux de prélèvement Impôt à la source : jusqu’au 7 décembre pour moduler le taux de prélèvement 25/11/2019 - Si en 2019, un contribuable a mis son taux de prélèvement pour actualiser le taux...