Tous les changements au mois de mars 2019 pour les ménages

Tous les changements au mois de mars 2019 pour les ménages

Travaux, prime et chèque énergie : l’actualité est particulièrement chargée en mars pour le pouvoir d’achat des ménages.

L’éco-PTZ accordé dès la première rénovation

À l’entrée du mois de mars, certaines nouveautés vont impacter directement le pouvoir d’achat des ménages. Et c’est notamment le cas avec l’activation de la nouvelle formule de l’éco-prêt à taux zéro dès le 1er mars. Avant d’en expliquer les nouveautés, ce dispositif permet d’emprunter avec un coût du crédit nul. C’est l’État qui intervient pour prendre en charge les intérêts à la suite d’un éco-PTZ accordé par un établissement de crédit. Pour bénéficier de ce prêt accommodant, un foyer doit avoir un projet de rénovation afin d’améliorer la consommation énergétique de son habitat.

Avant le 1er mars 2019, l’obligation d’effectuer au moins deux bouquets de travaux constituait un frein financier car un emprunteur devait alors employer des dépenses plus conséquentes. Mais la nouvelle formule de l’éco-PTZ supprime cette condition de « bouquets » et devient accessible pour les rénovations à l’unité. Les plafonds demeurent cependant identiques puisque le prêt accordé ne peut excéder 30 000 euros et une durée de remboursement de 15 ans.

Date de fin pour certaines aides financières

En outre, les ménages qui ont reçu le chèque énergie peuvent l’utiliser jusqu’au 31 mars. Passé cette date, cette aide financière deviendra périmée. Pour rappel, ce chèque est accordé au foyer touchant de faibles revenus et permet de payer une partie de ses factures de consommation d’énergie. Il est octroyé de façon automatique puisque l’administration fiscale se charge d’identifier les bénéficiaires  en se référant à la déclaration des revenus.

De plus, en réaction aux mouvements populaires dans le pays, le Président de la République avait annoncé la mise en place d’une prime défiscalisée censée améliorer le pouvoir d’achat des ménages. Concrètement, les entreprises peuvent décider de verser à leurs salariés une prime exonérée de charges sociales et entièrement défiscalisée dans la limite de 1 000 euros par tête. Et les employeurs ont jusqu’au 31 mars pour effectuer le versement et bénéficier de ces exonérations de taxe.

Le Brexit doit se concrétiser

Enfin, un dernier point sur la situation géopolitique de l’Europe puisqu’un évènement majeur doit intervenir avec l’officialisation de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. La date butoir est fixée au 29 mars à moins d’un report plus que probable. En effet, le gouvernement britannique n’est toujours pas parvenu à adopter un projet de sortie alors que la deadline ordonnée par les dirigeants européens se rapproche.


Dernières actualités Consommation
55% des salariés du privé insatisfaits de leur revenu 55% des salariés du privé insatisfaits de leur revenu 24/04/2019 - Une majorité des employés français sont insatisfaits de leur salaire et ont besoin...
Maison : les Français privilégient les travaux de nécessité Maison : les Français privilégient les travaux de nécessité 18/04/2019 - Pour limiter les dépenses énergétiques, les Français améliorent leur isolation....
Le crédit auto dépassé par la LOA pour financer une voiture neuve Le crédit auto dépassé par la LOA pour financer une voiture neuve 16/04/2019 - La location avec option d’achat continue de faire des émules. Au moment d’acheter...
Le budget auto des Français a flambé en 2018 Le budget auto des Français a flambé en 2018 04/04/2019 - L’année 2018 n’a pas été conciliante avec le budget auto des ménages, bien...
Budget : ce qui change au 1er avril Budget : ce qui change au 1er avril 01/04/2019 - Les tarifs de l’énergie et de certaines prestations évoluent ce 1er avril 2019....