Le barème de l’impôt sur le revenu 2019 est disponible

Le barème de l’impôt sur le revenu 2019 est disponible

Retour sur le nouveau barème de 2019 publié par l’administration fiscale qui permet de calculer le montant de l’impôt sur le revenu.

Un barème qui évolue avec l’inflation

À l’occasion de l’élaboration annuelle de la loi de finances, l’État intervient pour mettre à jour le barème de l’impôt sur le revenu. Pour calculer sa réévaluation, l’inflation ressentie au cours de l’année précédente est prise en compte. Et au terme de l’année 2018, la France doit avoir une progression des prix de l’ordre de 1,6%. L’administration fiscale a en l’occurrence retenu ce taux pour indexer les tranches d’imposition à la hausse.

De plus, les revenus perçus au cours de 2018 sont ceux retenus pour calculer le montant de l’impôt. Si le processus de paiement de l’impôt a bel et bien changé radicalement de visage avec l’entrée en vigueur du prélèvement à la source depuis le 1er janvier 2019, la méthode de calcul du montant à payer demeure identique. Et sa création ne date pas d’hier puisqu’elle remonte à 1914 et se elle se base toujours sur un système progressif où le taux d’imposition est supérieur à mesure que les revenus s’élèvent.

Barème 2019 de l’impôt sur le revenu.

Tranches d’imposition Taux d’imposition
De 0 € à 9 964 € 0%
De 9 964 € à 27 519 € 14%
De 27 519 € à 73 779 € 30%
De 73 779 € à 156 244 € 41%
De 156 244 euros à plus 45%

Moins d’un foyer sur deux redevable de l’impôt sur le revenu

Maintenant, une majorité de ménages sont inéligibles à l’impôt sur le revenu. C’est ce qui ressort du bilan publié par la Direction générale des finances publiques (DGFip) qui précise que 43,1% des foyers ont été assujettis à l’impôt sur le revenu en 2017. Sur les dernières années, ce taux d’éligibilité est resté relativement stable. En retournant plusieurs décennies en arrière, le taux de ménages imposés était en revanche bien plus élevé avec plus de 60% dans les années 70 et 80.

En outre, en cumulant les paiements que les 16,4 millions de ménages se sont acquittés, l’impôt moyen relevé se fixe à 4 749 euros en 2017. Et parmi ces millions de contribuables, uniquement 10% d’entre eux paient 70% des recettes finales provenant de l’impôt sur le revenu.

Enfin, par le biais de cette taxe, l’État est parvenu à amasser 77 milliards d’euros pour le compte de 2017. Si cette somme paraît très élevée, elle ne représente toutefois que 19% des recettes fiscales de la France. À titre de comparaison, 50% des recettes proviennent de la TVA payée par toute la population.


Dernières actualités Législation
L’avenir du PTZ entre les mains des sénateurs L’avenir du PTZ entre les mains des sénateurs 20/11/2019 - Après le vote des députés en faveur d’un maintien du PTZ sur tout le territoire...
PTZ, les députés veulent le maintenir jusqu’en 2021 PTZ, les députés veulent le maintenir jusqu’en 2021 18/11/2019 - En première lecture, les députés ont voté pour un maintien du prêt à taux zéro...
Dernières heures pour s’acquitter de la taxe d’habitation 2019 Dernières heures pour s’acquitter de la taxe d’habitation 2019 14/11/2019 - Les Français concernés par le paiement de la taxe d’habitation ont jusqu’à...
Suppression de la taxe d’habitation, qui est concerné ? Suppression de la taxe d’habitation, qui est concerné ? 28/10/2019 - L’exonération de la taxe d’habitation concerne 80 % des foyers. Le processus...
Impôt à la source, vers une modulation du taux plus facile Impôt à la source, vers une modulation du taux plus facile 22/10/2019 - Un amendement au projet de loi de finances 2020, prévoit de supprimer un plancher...