Taux d’intérêt en baisse : comment obtenir une décote supplémentaire ?

Taux d’intérêt en baisse : comment obtenir une décote supplémentaire ?

Les projets immobiliers des Français sont boostés par des conditions de prêt exceptionnelles. En effet, il n’a jamais été aussi facile d’emprunter.

Comment négocier son taux immobilier ?

La baisse constante des taux d’intérêt ces derniers mois leur a fait atteindre un niveau historiquement bas rendant les opérations de prêt très attractives pour les emprunteurs. Comment profiter de cette baisse et obtenir une décote supplémentaire ? Détails.

La solution la plus efficace pour négocier votre taux immobilier et obtenir une décote supplémentaire est d’avoir un apport conséquent. Cette épargne vous permettra de couvrir les frais de notaire, les frais bancaires et annexes ainsi que les frais de l’agence immobilière.

Aucun apport précis n’est exigé par les banques mais il est tout de même conseillé de justifier d’un apport correspondant au moins à 10 % du prix d’acquisition. Plus votre apport sera important, plus vous pourrez obtenir un taux de crédit immobilier minoré mais également réduire votre durée d’emprunt.

Pour profiter d’une décote supplémentaire sur votre taux d’intérêt, pensez par ailleurs à proposer des contreparties au banquier. Il peut s’agir d’une assurance habitation, d’une assurance auto ou d’autres produits d’épargne. Enfin, n’oubliez pas d’utiliser un comparateur en ligne qui vous permettra de connaître le taux auquel vous pouvez prétendre selon votre profil d’emprunteur.

Les autres critères qui déterminent le taux immobilier

La banque ne se basera pas seulement sur votre apport personnel pour vous faire une offre. En effet, elle examine aussi le niveau d’endettement du demandeur. Généralement, les établissements prêteurs acceptent difficilement un niveau supérieur à 33 % des revenus nets sauf si ceux-ci sont très importants.

Seront également examinés votre reste à vivre, c’est-à-dire la somme qui vous reste après le paiement des mensualités de crédit, votre situation professionnelle, la gestion de compte. Une bonne situation professionnelle est primordiale.

Toutefois, le CDI n’est pas une condition sine qua non pour obtenir un crédit immobilier à un taux attractif. De même, la banque vérifiera si vous êtes capable de garder vos finances saines en consultant vos éventuels découverts ou incidents de paiement.

Pour être sûr de profiter du meilleur taux il est conseillé de passer par un intermédiaire bancaire qui se chargera de négocier à votre place.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les conditions d’emprunt restent favorables jusqu’à la fin de l Crédit immobilier : les conditions d’emprunt restent favorables jusqu’à la fin de l’année 29/10/2018 - Selon une étude de la Banque centrale européenne,  les banques ne prévoient pas...
L’immobilier ancien voit ses prix reculer L’immobilier ancien voit ses prix reculer 26/10/2018 - La pierre attire toujours les Français.  Pour attirer une clientèle qui profite...
Offre de crédit immobilier : les banques généralisent la signature électronique Offre de crédit immobilier : les banques généralisent la signature électronique 25/10/2018 - Afin de suivre l’évolution digitale et de s’adapter aux changements des modes...
L’efficacité des travaux de rénovation remise en question L’efficacité des travaux de rénovation remise en question 24/10/2018 - Une étude récente remet en cause l’efficacité réelle des travaux de rénovation...
Le nombre de PTZ chute de 30 % au second trimestre 2018 Le nombre de PTZ chute de 30 % au second trimestre 2018 10/10/2018 - Permettant de financer gratuitement à crédit une partie d’un achat immobilier...