Rachat de crédit : les bonnes conditions sont plus que jamais d’actualité

Rachat de crédit : les bonnes conditions sont plus que jamais d’actualité

Selon les récentes publications de la Banque de France, les banques restent à l’offensive en matière de rachat de crédit immobilier. Les conditions de financement à l’habitat sont particulièrement favorables en ce moment.

Crédit immobilier : la production reste dynamique

En mars 2018, l’encours de financements à l’habitat aux particuliers a progressé de 5,9 % sur un an pour atteindre 1 170 milliards d’euros, selon les chiffres publiés par la Banque de France. Ainsi, force est de constater que la croissance annuelle a légère reculé par rapport à l’année dernière. Toutefois, elle reste très élevée par rapport à celles des années 2012 à 2016.

Pour la production, les chiffres montrent une légère hausse entre février 2018 et mars 2018 pour atteindre 16,1 milliards d’euros. Cette production est d’autant plus importante que la part des opérations de rachat de crédit a stagné sur la même période.

Par ailleurs, il faut savoir que cette bonne tenue de la production de financements à l’habitat peut s’expliquer par des conditions d’emprunt particulièrement avantageuses dont bénéficient les Français souhaitant concrétiser leur projet d’acquisition immobilière.

Il est judicieux de faire racheter son crédit immobilier souscrit il y a quelque temps

Avec les niveaux actuels des taux d’intérêt et la forte concurrence entre les banques, il peut être intéressant de faire racheter son crédit immobilier souscrit il y a quelque temps. A savoir que cette opération bancaire peut être particulièrement judicieuse pour les crédits signés avant 2016.

En d’autres termes, les emprunteurs qui n’ont pas profité de l’opportunité en 2016 et même en 2017, peuvent faire un rachat de crédit immobilier afin de réduire considérablement le coût global de leur contrat.

Pour rappel, pour que l’enjeu en vaille la peine, l’opération doit respecter certains critères. Il faut que la différence de taux soit au moins égale à 0,70 point de base entre celui du crédit initial et le taux proposé pour l’opération sur la même durée. Le crédit concerné doit aussi être dans la première moitié de remboursement, au moins une année pour amortir les frais de l’opération. En outre, le capital restant dû doit être conséquent, au moins être égal à 70 000 euros.

Par ailleurs, il faut savoir que le rachat de crédit est aussi une belle occasion de revoir les conditions initiales de son contrat d’assurance emprunteur. En fait, dans un rachat de crédit immobilier, l’emprunteur à la possibilité d’opter pour un contrat d’assurance emprunteur autre que celui proposé par l’établissement prêteur ou son intermédiaire.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas 12/07/2018 - Selon certains réseaux d’intermédiaires bancaires, il est désormais possible...
Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet 06/07/2018 - Baisse des taux d’usure des prêts immobiliers, assouplissement des normes hyp...
Rachat de crédit à deux : qu’en est-il ? Rachat de crédit à deux : qu’en est-il ? 22/06/2018 - Si souscrire un crédit à deux pour financer l’achat d’un bien immobilier, ...
La période est toujours opportune pour faire un rachat de crédit La période est toujours opportune pour faire un rachat de crédit 25/05/2018 - Avec 1,47 % en avril 2018, les taux d’intérêt moyens des crédits immobiliers...
Infographie : l’encours des crédits aux ménages continue d’augmenter Infographie : l’encours des crédits aux ménages continue d’augmenter 22/05/2018 - Selon les chiffres publiés par la Banque de France, la production des crédits accordés...