Premier achat immobilier : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Premier achat immobilier : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Acheter un bien immobilier pour la première fois implique un effort financier souvent considérable. Pour que le coup de cœur ne se transforme pas en mauvais rêve, voici ce qu’il faut retenir avant de sauter le pas.

Il faut porter une attention particulière à l’environnement de son futur logement

La recherche un appartement ou une maison n’est pas toujours chose aisée pour les primo-accédants. Il y a en effet bien des paramètres à prendre en compte et des critères de recherche à prévoir dans cette toute première étape d’un projet immobilier.

Pour éviter que son coup de cœur de la première visite ne se transforme pas en mauvais rêve, il est recommandé de s’assurer de la tranquillité du lieu. Pour cela, il faut visiter son futur logement à différents moments de la journée et de la semaine.

Il faut s’assurer du nombre et de la qualité des transports en commun, des voies de communication (qualité du réseau). Il est aussi recommandé de porter une attention particulière à la proximité des commerces et des équipements publics et privés. Il est aussi essentiel de vérifier la qualité du bâti (année de construction, travaux réalisés ou en cours, Isolation thermique et phonique…).

Déterminer au mieux son budget global

Comme la quasi-totalité des primo-accédants passent par la case « crédit immobilier » pour pouvoir financer leur projet d’achat de résidence principale. Il est essentiel de déterminer au mieux son budget global. Cependant, afin de mettre toutes les chances de son côté pour obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque ou d’un intermédiaire bancaire, il est recommandé de présenter un projet d’achat immobilier cohérant avec son budget et sa situation financière.

A savoir que pour accorder un crédit immobilier, les établissements bancaires passent au crible certains éléments, notamment le taux d’endettement, qui ne doit pas dépasser 33 % des revenus du foyer, ou encore les derniers relevés de compte qui doivent faire l’objet d’un comportement bancaire serein.

Par ailleurs, il sera difficile de faire financer l’acquisition de sa résidence principale, si sa situation professionnelle n’est pas stable. Les établissements bancaires ayant une préférence marquée pour les fonctionnaires et les salariés en CDI. Toutefois, il est possible d’obtenir un financement avec un seul CDI ou même un seul salaire.

Primo-accession : il est possible de bénéficier des aides de l’Etat

En France, plusieurs aides existent dans le cadre d’une primo-accession. Ces aides sont soumises à des conditions de ressources, de composition du foyer, de la zone géographique et de type de bien. Voici les principaux dispositifs d’aide à l’accès au logement.

Le prêt à taux zéro (PTZ) : Accessible jusqu’en 2021 dans certaines zones géographiques, le PTZ est accordé aux ménages qui accèdent pour la première fois à la propriété au titre de la résidence principale dans l’immobilier neuf ou dans l’ancien avec travaux. Cette aide est accordée par les banques ayant signé une convention avec l’Etat et la société de gestion du dispositif.

Le prêt action logement : Ce dispositif permet à tous les salariés des entreprises de plus de 10 salariés de bénéficier d’un taux d’intérêt particulièrement compétitif. Permettant de financer une partie de l’acquisition de sa résidence principale, le montant du prêt action logement se situe entre 7 000 euros et 25 000 euros.

Le prêt accession sociale (PAS) : Destiné principalement aux primo-accédants disposant de revenus modestes, le prêt accession sociale (PAS) permet de financer l’acquisition d’une résidence principale. Ce financement est accordé en fonction des revenus, de la composition du foyer et de la zone géographique. Il est remboursable sur une durée allant de 5 à 25 ans.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars 19/04/2019 - Les taux baissent encore au mois de mars, une habitude qui rapproche le coût du...
Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 10/04/2019 - Les établissements bancaires n’hésitent à faire des offres très intéressantes...
Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas 08/04/2019 - Si c’est une bonne nouvelle pour la majorité des emprunteurs, la faiblesse des...
Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 29/03/2019 - Si les écarts d’évolution des loyers sont contrastés selon le lieu d’habitation,...
Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers 27/03/2019 - Les conditions de prêt actuelles ont un effet de levier sur la capacité d’emprunt...