Marché de l’immobilier ancien, un record atteint

Marché de l’immobilier ancien, un record atteint

Le marché de la pierre a vu un record battu en dépassant la barre du million de transactions. Les taux bas ont stimulé les Français à investir.

Un million de transactions conclues en 12 mois

Les acteurs du marché de l’immobilier sont à la fête ou, du moins, peuvent se frotter les mains. En effet, les chiffres de l’immobilier viennent de tomber et ils confirment un nouveau record pour le marché de l’ancien. Entre les mois de juin 2018 et 2019, la barre du million de transactions a été franchie. Ce plafond avait déjà été frôlé au cours des années précédentes. Pour rappel, en 2018 la barre avait atteint les 965 000 transactions contre 1000 de moins en 2017. En franchissant, cette barre symbolique d’un million de ventes immobilières, le marché montre que la tendance est bel et bien à l’acquisition.

Cette performance peut s’expliquer en partie grâce aux conditions attractives de financement. En effet, les taux bas des crédits immobiliers jouent pour beaucoup dans la décision des Français d’investir dans la pierre que ce soit pour une première acquisition, l’achat d’une résidence secondaire ou bien pour se lancer dans l’investissement locatif. Le million de logements anciens vendus durant les 12 derniers mois est confirmé par les notaires mais aussi par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques).

Les taux bas poussent à l’investissement immobilier

Selon les professionnels du notariat, un tel dynamisme est une première en France depuis 30 ans au moins. Ce record vient contredire les projections de tassement du marché en 2019. Si les taux d’intérêt ont spectaculairement baissé depuis 2016, des experts ne s’attendaient pas à ce que la baisse s’inscrive dans la durée et surtout qu’un niveau plancher record soit atteint en 2019. Mais cela a encore été le cas pas plus tard que le mois dernier. Car les chiffres de l’Observatoire Crédit-Logement sont sans appel ; en août, les taux bas ont encore enfoncé le clou avec une moyenne record de 1,17 % pour toutes les durées d’emprunt confondues.

Malgré une hausse des prix de 3,2 % observée durant le deuxième trimestre de l’année, les acheteurs continuent de financer leurs projets grâce aux taux bas. Le maintient des taux d’intérêt à des niveaux attractifs devraient perdurer au moins jusqu’au début de l’année 2020. Le marché de la pierre et surtout celui de l’ancien devrait donc se maintenir. Avec un nouveau record en vue ?


Dernières actualités Immobilier
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...
Qui sont les primo-accédants en 2019 ? Qui sont les primo-accédants en 2019 ? 29/10/2019 - Devenir propriétaire d’un bien immobilier est le projet d’une vie. Qui sont...
Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? 23/10/2019 - Plus simple, plus clair, le prêt à taux lissé arrive en agence bancaire pour les...