Fin 2019, est-ce encore le moment de faire racheter son crédit immobilier ?

Fin 2019, est-ce encore le moment de faire racheter son crédit immobilier ?

Les taux bas poussent les Français à remettre sur la table leur financement immobilier afin de profiter de conditions plus attractives. Est-ce toujours le cas en cette fin d’année ?

Il est temps de penser aux finances de 2020

Les Français sortent à peine d’une période riche en promotions qu’il faut déjà penser aux fêtes de fin d’année. En effet, à l’occasion du Black Friday 2019 qui se déroule sur une semaine dans certaines enseignes, les consommateurs tricolores ont fait chauffer leur carte bancaire dans plus de 56 millions de transactions. Sans compter sur les paiements en espèces ou en chèque, l’événement a poussé à l’achat raisonné ou non. Mais en cette fin d’année 2019, ce sont désormais les préparatifs des festivités de Noël et du Nouvel An qui sont déjà dans toutes les têtes. Les achats de biens ne sont donc pas prêts de se terminer. Toutefois, s’il est normal pour un ménage de penser à se faire plaisir pour débuter l’hiver, il est également temps d’anticiper les bonnes résolutions pour 2020, à commencer par mettre de l’ordre dans son budget mensuel.

Par exemple, si un crédit immobilier est déjà en cours de remboursement, il peut être intéressant de se pencher sur la question, surtout s’il a été souscrit avant 2016. En effet, à moins d’avoir échappé à l’information, les taux d’intérêt actuels n’ont jamais été aussi faibles. En conséquence, il peut être intéressant d’essayer de profiter de ces conditions attractives. Cela est possible en renégociant le taux du crédit immobilier en cours.

Néanmoins, si les taux bas font le bonheur des emprunteurs, pour les banques, ce phénomène entame leurs bénéfices. Un conseiller bancaire pourra donc se montrer fermé à la renégociation du taux fixe ou du moins faire une proposition « faible ». Dans une telle situation, si la diminution du taux est minime, les économies envisageables seront également restreintes.

Aller voir ce que les autres banques ont à proposer

Il est alors possible de prendre rendez-vous avec un conseiller d’un autre établissement bancaire. En effet, une partie des emprunteurs pensent, à tort, qu’ils sont liés à leur banque durant toute la durée du prêt à l’habitat. Que nenni puisque le rachat de crédit immobilier permet de s’adresser à une autre banque. Au regard des taux bas, voir ce que la concurrence a à proposer n’est pas vain puisqu’une diminution du taux peut conduire à économies substantielles.

Pour que l’opération soit intéressante sur le plan financier, il est recommandé d’obtenir une différence d’au moins 1 % entre l’ancien et le nouveau taux. En effet, le remboursement anticipé du capital auprès de la banque initiale donnera lieu à des indemnités (IRA) qui peuvent rapidement chiffrer. Il faut donc anticiper leur coût pour ne pas entamer l’économie visée. A noter que pour un prêt récent, une différence de 0,7 % peut largement suffire puisque les intérêts sont plus élevés en début de contrat.

Les taux bas des financements immobiliers vont se maintenir au moins durant une bonne partie de l’année à venir. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut attendre 2020 pour racheter son crédit immobilier. En débutant les démarches dès maintenant, un ménage emprunteur pourra réviser son crédit plus tôt et profiter d’un taux plus bas au plus vite.