Consommation : Ce qui change en septembre 2019

Consommation : Ce qui change en septembre 2019

Le début du mois est propice aux changements. Achat d’auto, facture de gaz et impôt à la source sont au menu des changements en septembre 2019

Baisse du prix du gaz en septembre

A moins d’avoir la possibilité de partir hors saison, les congés d’été 2019 prennent fin avec la rentrée des classes. Si les écoliers retournent en cours et les parents au bureau, le début du mois de septembre est également une période de changements dans les habitudes de consommation des Français. La préparation de la rentrée scolaire n’est donc pas le seul événement qui survient. Tout d’abord, d’un point de vue des factures d’énergies, les Français vont connaître une nouvelle baisse de la tarification du gaz. Au cours de l’été, le prix du gaz avait déjà reculé, cependant, il faut s’attendre à une réévaluation à la hausse d’ici l’hiver.

Néanmoins, la baisse de 0,9 % devrait satisfaire les Français qui cuisinent ou fabriquent leur eau sanitaire chaude avec cette énergie. La baisse se répercute différemment en fonction des modes de consommation. Ainsi, elle est de 1 % pour le chauffage au gaz, de 0,5 % pour la cuisson et l’eau chaude et, enfin, de 0,2 % pour le gaz consacré à la cuisine uniquement. Cette sixième baisse du coût du gaz cette année reste la bienvenue même si les périodes de chauffage n’ont pas encore repris.

Les taux de prélèvement à la source actualisés

Au chapitre des impôts, le mois de septembre est également annonciateur de changement. Au printemps dernier, les Français ont été invités à remplir en ligne leur déclaration fiscale sur les revenus de 2018. Avec ces informations, un nouveau taux de prélèvement a été calculé dans le cadre de la retenue à la source. Ce taux va évoluer notamment si la situation du contribuable a changé : naissance, séparation, etc.

Le taux de prélèvement de l’impôt sur le revenu sera effectif jusqu’au mois d’août 2020. A noter que si la charge représentée par le niveau d’imposition est trop importante, il est possible de réajuster son budget mensuel avec un rachat de crédits. En regroupant les dettes dues au fisc et les emprunts en cours, il est possible d’envisager une nouvelle mensualité adaptée aux revenus actuels.

Les anciens véhicules diesels écartés du dispositif Prime à la conversion

Enfin, du côté de l’automobile, les choses évoluent aussi en ce qui concerne la prime à la conversion. Ce dispositif permet de bénéficier d’un coup de pouce en échange de l’achat d’un véhicule plus respectueux de l’environnement. Avec sa dernière réforme, la prime à la conversion ne va plus profiter aux véhicules diesel dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er septembre 2019. Une fois de plus, si l’achat d’une voiture peut peser sur le budget, un regroupement de crédits peut inclure ce financement supplémentaire.


Dernières actualités Consommation
Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre Impôts, immo, pouvoir d’achat … ce qui change au 1er novembre 31/10/2019 - Retour sur tous les éléments qui changent en novembre pour la population et son...
Consommation : ce qui change ce 1er octobre Consommation : ce qui change ce 1er octobre 01/10/2019 - Découvrez ce qui change à partir du 1er octobre 2019 en matière d’énergie et...
Le parc automobile français en recul Le parc automobile français en recul 09/09/2019 - Malgré des solutions de financement auto faciles à mettre en place, le parce automobile...
Les Français n’hésitent pas à emprunter en 2019 Les Français n’hésitent pas à emprunter en 2019 04/09/2019 - Crédit immobilier ou prêt à la consommation, les particuliers ont toujours recours...
Consommation : Ce qui change en septembre 2019 Consommation : Ce qui change en septembre 2019 02/09/2019 - Le début du mois est propice aux changements. Achat d’auto, facture de gaz et...