Une carte premium accessible depuis un compte sans banque

Une carte premium accessible depuis un compte sans banque

Une marque de compte sans banque propose désormais son offre de carte bleue dite haut de gamme. Cette carte premium permet de profiter de garanties supplémentaires.

Le compte sans banque, une solution pour les exclus du système bancaire

Véritable agitateur sur le marché bancaire, le compte sans banque continue de révolutionner le marché. Lancé en 2012, la marque promettait d’utiliser des services bancaires sans détenir de compte auprès d’un établissement bancaire. Ainsi, une catégorie de Français a pu profiter de cette « néo-banque ». Le compte Nickel a pu être ouvert par les personnes qui sont interdits bancaires et ou ayant des revenus très faibles. Contre 20 euros de frais annuels, le compte propose une carte bancaire. Bien que l’usager dispose d’un relevé d’identité bancaire (RIB), son compte n’existe pas physiquement auprès d’un établissement bancaire.

Le compte sans banque a rencontré un certain succès car il s’agit en réalité d’un service de paiement. A l’instar des forfaits rechargeables qui ont pu exister chez les opérateurs mobiles, le compte de paiement doit être régulièrement alimenté. Les salaires peuvent ainsi y être domiciliés. En tant qu’établissement de paiement, l’enseigne doit déposer ces fonds sur un compte séquestre auprès d’une vraie banque.

Les carte haut de gamme, nouveau nerf de la guerre inter-bancaire

La néo-banque va désormais plus loin en proposant une carte bancaire premium. Les cartes de paiement « haut de gamme » sont d’ordinaires proposées par les banques classiques. Ce type de moyen de paiement permet de profiter de quelques avantages. Des assurances sont ainsi incluses ce qui permet d’éviter des frais supplémentaires aux sports d’hiver ou à l’occasion d’une location de voiture.

Le compte sans banque devenu depuis peu le « compte pour tous » veut ainsi rendre accessible ces services supplémentaires à l’instar de la protection des achats en ligne. Pour y accéder, les clients devront débourser 30 euros de plus annuellement. Par rapport aux banques traditionnelles, cette cotisation reste sous la barre des tarifs habituels. Par contre, pour les banques en ligne, la carte Premier ou Gold est gratuite à condition que le client justifie d’un certain niveau de revenus.

Enfin, la banque qui n’en est pas vraiment une a connu un véritable tournant l’année dernière. Si la marque met en avant l’absence de banque, elle a néanmoins été rachetée par un véritable groupe bancaire. Mais pour la clientèle, ce rachat est passé inaperçu.


Dernières actualités Banque
L’ACPR garde un œil sur les banques en ligne L’ACPR garde un œil sur les banques en ligne 22/10/2018 - Le gendarme bancaire met en évidence le manque de rendement des néobanques et des banques sur internet.
Banque en ligne : un succès en demi-teinte en France Banque en ligne : un succès en demi-teinte en France 21/10/2018 - Les banques digitales attirent des millions de clients dans l’Hexagone mais ils continuent à faire confiance aux banques...
Après les Millenials, les familles sont les cibles des banques Après les Millenials, les familles sont les cibles des banques 20/10/2018 - Un service bancaire pour toute la famille. Voici la nouvelle offre proposée par un établissement bancaire. Pour fidéliser,...
Infographie : les fonds responsables prennent du galon Infographie : les fonds responsables prennent du galon 19/10/2018 - Depuis quelques années, le monde de la finance commence à faire ses premiers pas en direction d’investissements « ...
Quand les banques veulent profiter du boom de la LOA Quand les banques veulent profiter du boom de la LOA 18/10/2018 - Depuis quelques années, la LOA (location avec option d’achat) est devenue le principal mode de financement de véhicules...