Statu quo sur les taux d’intérêt, une nouvelle opportunité pour le rachat de crédit ?

Statu quo sur les taux d’intérêt, une nouvelle opportunité pour le rachat de crédit ?

Depuis le début de l’année, les différents observatoires ne montrent pas de hausse ni de baisse importante des taux d’intérêt des crédits accordés aux particuliers. Les barèmes restent toujours proches de leur plus bas niveau historique de 2016. Faut-il profiter de ce statu quo pour faire un rachat de crédit ?

De nouvelles occasions de faire racheter ses encours se font jour

Les trois premiers mois de l’année font état d’un statu quo en matière de taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers. En d’autres termes, les barèmes affichés dans les établissements bancaires n’évoluent quasiment pas depuis le mois de janvier 2018.

Même constat dans les grands réseaux d’intermédiaire bancaire pour qui les récentes publications de ces dernières semaines ne font état d’aucune évolution majeure, même si quelques mouvements de faible ampleur, plutôt baissiers ont été notés pour certains profils emprunteurs.

Par ailleurs, si le niveau des barèmes n’évoluent qu’à la marge et restent très attractifs pour les emprunteurs, il faut savoir que la production des financements à l’habitat n’est plus aussi dynamique. Selon certaines études plusieurs établissements bancaires annoncent des retards d’objectif souvent supérieurs à 20 %.

De ce fait, certaines banques sont désormais prêtes à réaliser des décotes supplémentaires qui pourraient varier entre 10 et 20 points de base selon les profils emprunteurs. Cette nouvelle configuration rend le rachat de crédit particulièrement intéressant, notamment pour les prêts souscrits en 2014 et 2015.

Autrement dit, certains tenants de financement à l’habitat ayant souscrits leur contrat en 2014 et 2015 ont intérêt à étudier la possibilité de faire racheter leur prêt en cours. En fait, à regarder de plus près les différentes statistiques, force est de constater que la différence entre les barèmes moyens constaté en 2014 et 2015 et ceux pratiqués aujourd’hui est nettement supérieure à un point de base. Il y a donc une fenêtre de tir avec un véritable intérêt à faire un rachat de crédit pour certains emprunteurs.

Les taux d’intérêt vont-ils augmenter dans les mois à venir ?

En ce mois d’avril, les taux d’intérêt des crédits immobiliers proposés aux particuliers sont toujours très attractifs, selon les différents baromètres. A savoir qu’une dizaine de banques ont même baissé leurs barèmes quand d’autres les ont laissés inchangés. Toutefois, aucune hausse n’a été constatée ces dernières semaines. Mais pour combien de temps encore ?

En fait, si les établissements prêteurs et leurs intermédiaires poursuivent leurs efforts à maintenir attractives les conditions de crédit aux particuliers, il faut savoir qu’il n’y aura pas de mouvement haussier des taux d’intérêt dans l’immédiat. Les principaux réseaux bancaires ne prévoient pas de remontée sensible d’ici à cet été.

Par ailleurs, certes les spécialistes confirment cette tendance générale, mais ces derniers estiment aussi que l’ensemble des indicateurs laissent présager que les barèmes finiront par repartir à la hausse (peut-être avant l’été).

A savoir qu’un potentiel changement de la politique de la Banque centrale Européenne pourrait aussi contraindre les banques à réajuster leurs taux à la hausse. Pour rappel, la politique d’argent facile de l’institution de Francfort a été une bénédiction pour les banques.

En rendant nuls ou négatifs ses principaux taux directeurs, la politique de la BCE a permis de relancer le marché du crédit aux particuliers et même de soutenir la consommation. Mais, avec le retour de l’inflation et de la croissance, cette politique non conventionnelle n’est plus forcément nécessaire.

Du coup, la BCE est en train de limiter sa politique. Elle devrait même cesser totalement ses perfusions dès la rentrée prochaine, avant d’opter pour une politique haussière de ses taux directeurs. Cela va certainement obliger les banques à adapter leurs politiques commerciales.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit naissance Rachat de crédit naissance 11/08/2018 - La naissance est un heureux événement qui doit se préparer en amont. Le budget...
Infographie : faut-il faire racheter un crédit immobilier souscrit en 2015 ou début 2016... Infographie : faut-il faire racheter un crédit immobilier souscrit en 2015 ou début 2016 ? 08/08/2018 - Avec le niveau actuel des taux d’intérêt, faire racheter son crédit immobilier...
Rachat de crédit immobilier : les taux retrouvent leur niveau de février 2017 Rachat de crédit immobilier : les taux retrouvent leur niveau de février 2017 18/07/2018 - Selon les récents chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d...
Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas 12/07/2018 - Selon certains réseaux d’intermédiaires bancaires, il est désormais possible...
Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet 06/07/2018 - Baisse des taux d’usure des prêts immobiliers, assouplissement des normes hyp...