Budget : ce qui change au 1er avril

Budget : ce qui change au 1er avril

Les tarifs de l’énergie et de certaines prestations évoluent ce 1er avril 2019. Tour d’horizon des différents changements.

Le prix du gaz réglementé baisse

Si le premier avril est habituellement considéré comme le jour des Poissons d’avril ou plutôt des canulars plus ou moins grotesques. Mais, comme à chaque début de mois, les Français constatent des hausses ou des augmentations de certains tarifs.

Pour une fois, les annonces vont séduire une partie des Français, notamment ceux dont le principal mode de chauffage est le gaz ou dont l’usage est la production d’eau chaude. Bonne nouvelle, car cette source d’énergie va baisser. Son tarif va reculer de 2,2 % dès aujourd’hui pour le chauffage. En France, 5,8 millions de personnes vont profiter de cette évolution à la baisse. Pour les Français qui cuisinent au gaz, la baisse sera alors de seulement 0,7 %. En revanche, dans le cas de production d’eau chaude ou de cuisson, la baisse sera de 1,3 %.

Attention, pour profiter de cette baisse, il faut détenir un contrat client au tarif réglementé, c’est à dire ceux dont le tarif est fixé par l’Etat. A contrario, pour les tarifs libres de marché, les tarifications sont contractuelles et ne suivent pas nécessairement les décisions gouvernementales. Les baisses relatives au coût du gaz font partie des recommandations de la Commission de régulation de l’énergie.

Des prestations augmentent

Au chapitre des revenus, tous les Français n’ont pas accès à l’emploi. Des prestations sociales sont donc versées aux personnes qui en font la demande et dont le dossier est éligible. Le revenu de solidarité active (RSA) fait partie de ces prestations. Depuis aujourd’hui son montant a presque augmenté de 10 euros. Ainsi, pour les 1,9 million de Français qui en bénéficient, le montant perçu par de 550,93 euros à 559,74 euros.

Ce début du mois est également l’occasion de faire évoluer d’autres types de prestations. Ainsi, la CMU va voir son plafond relevé. Précédemment fixé à 8810 euros annuelle de plafonnement, la couverture universelle complémentaire passe désormais à 8951 euros. Enfin, pour leur part, les prestations familiales vont être révisées à la hausse de 0,3 %. Ces différentes mesures vont-elles rendre du pouvoir d’achat aux Français ? Cela n’est pas si sûr car l’inflation a progressé de 1,8 % au cours de l’année 2018…


Dernières actualités Consommation
Banque, prime à la conversion … Ce qui change à partir du 1er août 2019 Banque, prime à la conversion … Ce qui change à partir du 1er août 2019 01/08/2019 - Ce mois-ci, des changements sont à prévoir pour le pouvoir d’achat des Fran
Est-il possible d’acheter une voiture sans apport ? Est-il possible d’acheter une voiture sans apport ? 31/07/2019 - Quand il s’agit de lancer un projet auto, l’apport est un élément qui peut...
La date de versement des réductions et des crédits d’impôt 2019 est connue La date de versement des réductions et des crédits d’impôt 2019 est connue 24/07/2019 - Le complément de ce qui a déjà été versé en janvier va être débloqué ce...
Comment financer l’achat d’une piscine ? Comment financer l’achat d’une piscine ? 18/07/2019 - Le coût d’une piscine reste élevé. Pour prendre en charge une partie de l...
Ce qui va changer ce 1er juillet Ce qui va changer ce 1er juillet 28/06/2019 - Lundi, les tarifs réglementés du gaz vont baisser. Pour le secteur bancaire, les...