Bientôt une nouvelle néo-banque en France en 2019 ?

Bientôt une nouvelle néo-banque en France en 2019 ?

Un établissement bancaire bien connu des Français se prépare à lancer sa propre néo-banque l’année prochaine. Le marché continue sa transformation numérique.

Néo-banque, le futur bancaire ?

Est-ce un phénomène de mode ou bien est-ce un réel besoin des usagers ? Les néo-banques n’en finissent plus d’inonder le marché français. Les banques en ligne ont déjà bien expérimenté le marché en proposant des banques uniquement accessibles en ligne. D’abord pensées pour le desktop (les ordinateurs de bureau), les banques 2.0 se sont rapidement intéressées aux supports nomades : les smartphones et les tablettes.

Pour cela, elles ont développé des applications spécifiques aux appareils Androïd et Apple, les principaux leaders sur le marché des appareils connectés. Grâce aux applis, les usagers n’ont plus à naviguer sur un site internet car tout est accessible directement via l’application. La banque se retrouve ainsi « directement dans la main » de l’usager. La banque digitale est alors accessible sur internet et sur téléphone.

Pour ne pas totalement désorienter leur clientèle, certaines ont noué des partenariats avec des établissements classiques dans l’objectif de toujours rendre accessibles des services physiques. Pour leur part, les néo-banques forment une nouvelle génération d’établissements dématérialisés.

Les banques en ligne déjà dépassées ?

Cette-fois ci, l’accent est mis sur les comportements nomades. La banque doit être accessible tout le temps et partout. Avec elle, le papier n’est plus d’usage. L’inscription se fait à l’aide d’un smartphone ou d’une visio-conférence avec un téléconseiller. Il suffit de prendre en photo les pièces justificatives avant de recevoir un identifiant bancaire en quelques minutes.

En matière de néo-banque, les établissements français semblent avoir pris un léger retard par rapport aux acteurs d’outre-Manche ou d’outre-Rhin. Mais la donne est en train de changer. A l’automne dernier, un grand opérateur téléphonique français s’est positionné sur le marché après plusieurs mois de report.

L’année prochaine, en 2019, il pourrait être rejoint par un autre acteur historique des télécommunications et de la banque. Cependant, le pari sera-t-il payant et la clientèle va-t-elle s’élargir au-delà de la génération connectée voire hyper-connectée : les Millenials ? Car pour l’instant, aucun acteur français de la banque en ligne n’a encore trouvé son équilibre financier…


Dernières actualités Banque
Solutions de paiement : l’embarras du choix Solutions de paiement : l’embarras du choix 13/11/2018 - Pour régler leurs achats,  les consommateurs ont accès à un large éventail de services de paiement notamment grâce...
Vers de nouveaux moyens de sécurité pour les paiements en ligne Vers de nouveaux moyens de sécurité pour les paiements en ligne 09/11/2018 - La DSP2 demande aux e-commerçants de réviser leurs procédures de paiement en ligne. La commission attend plus de sécurité...
Infographie : les points essentiels de la directive européenne sur les services de paiement... Infographie : les points essentiels de la directive européenne sur les services de paiement 2 (DSP2) 08/11/2018 - La Commission Européenne s’est penchée une énième fois sur les services de paiement après un premier exercice en novembre...
Le crowdfunding immobilier a-t-il besoin d’être réglementé ? Le crowdfunding immobilier a-t-il besoin d’être réglementé ? 07/11/2018 - Face à un taux de défaut en progression,  une association de consommateurs réclament un véritable cadre juridique pour...
Les banques européennes à l’épreuve du « stress test » Les banques européennes à l’épreuve du « stress test » 06/11/2018 - L’autorité bancaire européenne (ABE) a lancé une opération d’envergure afin de mesurer la résistance financière...