Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés

Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés

A partir du 1er octobre, un établissement bancaire privé va taxer les dépôts de ses clients supérieurs à un million d’euros en liquide.

Les taux bas ne profitent pas aux dépôts des banques

Les taux bas des crédits immobiliers profitent aux particuliers. Il faut dire qu’avec des niveaux défiants toute concurrence, les financements immobiliers sont devenus de véritables produits d’appel. Avec 1,17 % de taux moyen en août 2019, les crédits à l’habitat sont au plus bas. Pour les acheteurs, il s’agit d’une excellente nouvelle puisque cela signifie qu’emprunter un capital pour acquérir un bien coûte beaucoup moins cher qu’auparavant.

La période de taux bas s’explique en partie grâce à la politique monétaire menée au sein de l’Union Européenne. En effet, les taux directeurs sont encadrés par la très sérieuse Banque centrale européenne. La BCE, dans un objectif de soutenir la consommation, ne relève pas ses taux directeurs, au contraire ceux-ci sont négatifs. Les Etats qui se refinancent auprès de Francfort (siège de la BCE) empruntent donc des capitaux sans intérêts. En conséquence les banques commerciales, c’est-à-dire celles de monsieur et madame Tout-le-monde, empruntent-elles aussi à des taux très intéressants voire négatifs. Cela permet aux particuliers d’en profiter pour financer l’accession à la propriété ou bien un investissement locatif.

Dans le même temps, la BCE a mis en place des taux de dépôts négatifs pour les banques commerciales. Avec de tels barèmes, les banques font face à une situation inédite : se sont elles qui doivent payer pour placer leurs liquidités.

Quand les banques paient pour « épargner »

En pratique, en plaçant un capital, la banque ne pourra pas récupérer l’intégralité du montant lors de son retrait. Pour les banques de détails, il n’est donc plus intéressant de continuer les dépôts auprès de la BCE. Cette dernière les incite donc à injecter leurs liquidités dans l’économie par l’intermédiaire des crédits et d’investissements.

Jusqu’à alors, les dépôts à taux négatifs ne concernaient que les relations entre les banques et leur organe de contrôle, à savoir la BCE. Mais récemment la donne à changer puisqu’une banque privée française a décidé de taxer les dépôts de sa clientèle. En revanche, les clients bancaires lambdas n’ont pas d’inquiétudes à avoir puisque cela concerne les clients fortunés. Par exemple, les clients sans mandat de gestion qui déposent un million d’euros en liquide pourront se voir taxer à partir du 1er octobre prochain.

Un seul établissement bancaire en France a pris cette décision mais d’autres banques privées indiquent y réfléchir puisque les coûts nets de leurs propres dépôts commencent également à représenter une part sérieuse de leur résultat. Si la généralisation de cette pratique n’est pas à l’ordre du jour pour les banques de détails, elle pourrait se répandre parmi les banques privées.


Dernières actualités Banque
Vers une cryptomonnaie française ? Vers une cryptomonnaie française ? 05/12/2019 - La Banque de France va lancer une expérimentation de cryptomonnaie en 2020. Elle sera réservée aux établissements ba
Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h 26/11/2019 - Une banque en ligne propose un crédit instantané au taux nominal de 0% qui débute à un petit montant de 200 € et jusqu’à...
Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier 19/11/2019 - Du crédit à l’habitat et des biens immobiliers en ligne, voici ce que propose une néo-banque et un marchand sur internet....
Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 12/11/2019 - Certains établissements bancaires vont relever en 2020 le plancher mais aussi le plafond des frais de dossier pour les crédits...
Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement 06/11/2019 - Plus simple et plus rapide, une vingtaine de banques de la zone Euro pensent à un nouveau moyen de paiement qui regrouperait...