Rachat de crédit avec des conditions favorables

Les taux d’intérêt des crédits aux particuliers ont retrouvé leur niveau historiquement bas atteint en juin 2013. Il est possible de profiter de cet argent bon marché pour réorganiser ses finances.

Profiter de la baisse des taux pour emprunter 

Depuis le début de l’année, le pouvoir d’achat immobilier augmente dans presque toutes les villes. Cette tendance est due à la baisse des taux, à l’assouplissement des critères d’octroi et à la concurrence entre les établissements prêteurs. Sur tous les points, le contexte actuel est plus que jamais favorable aux ménages souhaitant emprunter (crédit immobilier, prêt consommation).

Les taux d’intérêt actuels sont globalement attractifs par rapport aux taux proposés en janvier et ce dans toutes les villes de France.

Pour les crédits à la consommation, tous les acteurs (prêteurs, emprunteurs, observateurs) constatent une hausse des demandes. En fait, sur les premiers mois de l’année, le secteur a enregistré plus de 8 milliards d’euros de nouveaux crédits, soit une hausse de 1,2 % sur un an.

La principale explication donnée à cette reprise des crédits à la consommation est la conjoncture actuelle caractérisée par le niveau bas des taux d’intérêt et par l’assouplissement des conditions d’octroi.

En France comme dans la plupart des pays développés, l’achat à crédit (immobilier, consommation, service) est la solution financière la plus répandue.

Actuellement, le taux d’intérêt, c’est-à-dire, le coût du crédit est jugé très compétitif pour tous les types de crédits et les conditions ont rarement été favorables aux emprunteurs, offrant ainsi la possibilité de réorganiser son budget ou d’acheter des biens et services moins chers.

Les conditions actuelles sont propices au regroupement de crédit

La baisse des taux est propice au rachat de crédit qui permet une diminution du nombre de crédits et du montant des mensualités

Le regroupement de crédit est accessible à tous types de profils emprunteurs (propriétaire, locataire, hébergé) ainsi qu’aux différents statuts socioprofessionnels (fonctionnaire, professionnel libéral, retraité…).

Cette solution permet également d’obtenir sous condition un besoin de financement supplémentaire pour financer un nouveau besoin.

En fait, les français ont été nombreux à solliciter le regroupement de crédit il y a quelques mois grâce au niveau très bas des taux. Selon les statistiques, le pic s’est produit en juin 2013.

Les emprunteurs qui n’avaient pas encore profité des taux à cette période, peuvent désormais opter pour le rachat de prêts puisque les taux ont égalé (voir dépassé pour certaines durées) le niveau historiquement bas atteint en juin 2013.


Simulateur rachat de crédit