Quelles sont les offres de financement pour investir dans l’achat de bureaux commerciaux ?

Le confort apporté par le local où s’exerce l’activité de votre entreprise est un élément de mise en valeur du bien-être de vos salariés. La qualité de vie de vos bureaux va agir sur leurs performances, mais pas seulement. Un espace de travail confortable et moderne joue un rôle fondamental sur le niveau d’attractivité de votre entreprise. Votre local est une vitrine pour attirer les candidats et recruter des profils intéressants.

Si vous avez donc pour projet de déménager votre entreprise et vos salariés dans de nouveaux bureaux pro, il va falloir passer par la case du financement. En effet, à défaut d’avoir assez de capitaux propres en réserve dans la trésorerie de votre société, un prêt professionnel ou un crédit-bail sont des offres bancaires qu’il est possible de souscrire pour concrétiser votre projet.

La question à vous poser est cependant la suivante : est-ce que votre volonté est de devenir propriétaire des murs du local, en achetant les bureaux, ou est-ce qu’un statut de locataire vous suffit amplement ? Est-ce que votre entreprise est en capacité financière pour faire un apport dans le but de décrocher un emprunt bancaire ? Suivant vos réponses à ces questions, vous pourriez privilégier le crédit-bail à un prêt professionnel, et inversement.

Les conditions d’un prêt professionnel pour acquérir de nouveaux bureaux pour sa société

Un prêt professionnel est particulièrement adapté pour l’achat de murs commerciaux. Pour ce type de projet, il est possible d’emprunter un capital remboursé sur une durée maximale de 15 ans. C’est donc un engagement sur le long terme. Le remboursement s’effectue par le versement d’une échéance mensuelle, trimestrielle ou semestrielle. Le rythme est déterminé conjointement avec la banque.

Le montant financé, qui n’a pas de plafond, est soumis à différents critères bancaires. Les banques peuvent avoir chacune leur propre barème, c’est pourquoi une comparaison des offres est indispensable pour espérer profiter des meilleures conditions. Votre business plan doit pour cela être solide et détaillé et vous devez avoir la capacité d’emprunt pour que l’opération vous soit accordée.

Aussi, un prêt bancaire professionnel est conditionné par l’obligation, pour l’entreprise, de présenter un apport. L’apport dans un financement pour acheter de nouveaux bureaux doit être égal à environ 30 % du prix de la transaction. En déduisant le montant du crédit à emprunter avec ses propres liquidités, l’entreprise va améliorer la qualité de son dossier et atténuer les risques. Ce faisant, elle peut profiter de conditions de financement plus avantageuses comme un taux nominal plus bas.

Il est bon de préciser que le propriétaire des bureaux professionnels sera soit, très logiquement, l’entreprise ou alors le dirigeant. Effectivement, il peut faire l’acquisition du local à titre privé ou par la création d’une Société civile immobilière (SCI). Dans le second cas, le dirigeant sera le bénéficiaire du loyer versé depuis la trésorerie de son entreprise.

Louer les bureaux de votre entreprise avec un crédit-bail immobilier : les spécificités

Tous les professionnels n’ont pas les moyens financiers d’acheter leurs futurs bureaux. Si, après une demande de financement, la situation globale d’une l’entreprise, sa rentabilité prévisionnelle et sa trésorerie sont jugées incompatibles pour emprunter un financement bancaire, alors l’alternative est la location avec un crédit-bail.

Dans ce cas présent, ce contrat de leasing permet à l’entreprise de disposer des lieux, dont le prix d’acquisition est payé par une banque, en échange du versement d’un loyer. Le local peut être choisi par le dirigeant, mais la banque doit tout de même donner son accord avant de procéder à l’achat.

Avec un crédit-bail immobilier, l’entreprise est donc locataire à la différence près que le dirigeant peut lever une option d’achat à la fin du bail pour devenir propriétaire des bureaux où est exercée l’activité commerciale. Cette option est en revanche facultative. Une fois le bail terminé, le gérant peut repartir sur un nouveau contrat soit en restant dans les bureaux actuels, soit en déménageant dans des locaux plus modernes et plus adaptés aux besoins présents de l’entreprise.

Pourquoi louer les bureaux de sa société peut être plus intéressant qu’un achat à crédit ?

Il est bien plus simple de louer puis d’acheter, si nécessaire, de nouveaux bureaux par l’intermédiaire d’un crédit-bail immobilier, plutôt que de faire un achat avec un prêt personnel. Pourquoi ? Car un apport n’est pas obligatoire à la souscription d’un contrat de location.

À la création d’une entreprise, le montant de sa trésorerie en réserve peut être faible. En attendant qu’elle se développe à mesure qu’elle accumule du chiffre d’affaires, un bail de location peut être particulièrement intéressant pour louer ses nouveaux bureaux sans avoir à réaliser un apport.

Au stade où l’entreprise est plus mature, le crédit professionnel pourra être envisagé si sa capacité d’emprunt lui permet de s’endetter. Elle doit aussi disposer de suffisamment de fonds propres pour verser l’apport attendu. L’achat de bureaux commerciaux va ainsi contribuer à ce que la société puisse jouir pleinement de la propriété de ses murs et à développer son patrimoine immobilier.

Si toutefois le dirigeant souhaite pouvoir changer rapidement de bureaux, notamment en cas de période de forte croissance, un crédit-bail semble être plus approprié. Cette offre autorise de pouvoir sortir d’un contrat en cours afin de louer un local plus récent, sous condition d’acceptation de la banque. Néanmoins, il faut retenir que son coût est généralement supérieur à celui d’un crédit amortissable classique.

information-button
Souscrire mon prêt pour financer mon projet d'entreprise avec un expert de confiance
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

Comment monter son dossier pour financer des bureaux professionnels et obtenir les meilleures conditions ?

À l’instar de toute demande de financement pour un projet d’entreprise, le dirigeant doit être capable de monter un dossier le plus complet possible. Il faut également une estimation précise du montant de l’investissement qui sera ensuite injectée dans la transaction pour acheter les nouveaux bureaux.

La banque va prendre soin d’étudier vos performances passées, sans oublier pour autant les chiffres prévisionnels que votre entreprise doit atteindre. Il ne suffit pas de fournir vos bilans financiers, un accord n’est prononcé que si vous êtes des plus convaincants. La banque doit adhérer, au moins au même niveau que vous, au projet immobilier de votre entreprise. Déjà, pour qu’elle croît en sa réalisation et en votre capacité d’accomplir vos objectifs. Mais aussi pour que vous bénéficiez des meilleures conditions de financement pour financer votre local professionnel.

Le montage de votre dossier peut être facilité à l’aide d’un courtier. Ce spécialiste de l’intermédiation va partager avec vous toute son expertise ainsi que son expérience pour améliorer vos chances d’obtenir l’offre qui vous convient avec le taux nominal le plus faible. Un courtier va comparer les propositions de ses partenaires, il vous guidera vers celle qui convient le mieux pour obtenir votre nouveau bureau d’entreprise.

séparateur rouge

D'autres articles pour approfondir