Virement instantané, les banques accélèrent son développement

Virement instantané, les banques accélèrent son développement

Les usagers de banque souhaitent se passer des délais de traitement pour leurs transferts de fonds. Les virements doivent donc se faire dans l’instantanéité.

Pourquoi le virement instantané a-t-il de l’avenir ?

Depuis le début des années 2000, les comportements bancaires ont radicalement changé. Surtout pour la génération Y ou celle dite des Millenials, pour qui les outils numériques sont devenus indispensables et tout passe par le smartphone. Aujourd’hui tout va très vite. Les virements deviennent instantanés. Avec cette technologie, les fonds sont transférés de manière accélérée. Il n’est donc plus nécessaire d’attendre plusieurs jours pour vérifier le virement (sans compter sur les jours de fermeture des guichets de banque).

Pour les clients bancaires, il est indispensable que les échanges soient rapidement traités. Car il n’est plus rare d’avoir recours à un virement en ligne pour s’acquitter d’une dette ou tout simplement pour rembourser un proche ou un ami. Le recours à ce mode de transfert peut également s’expliquer par la simplicité du procédé. Dorénavant avec une simple adresse email ou un numéro de téléphone, il est  envisageable de virer des fonds. Cela évite notamment de faire l’appoint en monnaie, ce qui est de plus en plus compliqué à l’heure où l’argent se dématérialise. Sans oublier le chèque qui va requérir du temps de traitement et surtout va obliger le bénéficiaire de, soit le poster ou le faire encaisser auprès d’un automate.

Les banques veulent plaire aux nouvelles générations

Etant donné que les agences bancaires ont tendance à disparaitre en France, plus fréquemment dans les campagnes, avoir recours à un chèque ne semble donc plus adapté à l’époque. Les virements instantanés répondent donc à une attente des clients bancaires et notamment de part des usagers connectés.  L’attrait pour les virements express n’est pas seulement du côté des usagers mais également de côté des banques. En effet, si cela nécessite des développements et des coûts supplémentaires, au regard du traitement des chèques et de leur coût, cet investissement ne parait pas dérisoire d’un point de vue pécuniaire.

L’accélération du virement instantané, va-t-elle sonner la fin du chèque ? Cela n’est pas si sûr puisqu’en 2017, ce sont près de 2 milliards de chèque qui ont été émis dans l’Hexagone, ce qui représente environ 1 000 milliards d’euros de transactions. Les chiffres sont donc toujours vertigineux. Mais le chèque va-t-il survivre à la génération connectée ? Cette dernière a tendance à choisir le tout dématérialisé. Dorénavant, c’est le smartphone qui devient le portefeuille de chacun, toujours à portée de main, il est devenu incontournable dans les échanges.

Enfin, en se dirigeant de plus en plus vers les usagers connectés, les banques cherchent à couper l’herbe sous les pieds des GAFA. Récemment, les grandes entreprises issues de la Silicon Valley n’ont pas hésité à montrer tout leur intérêt pour les services de paiement.


Dernières actualités Banque
Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus 11/10/2019 - Les Français font de plus en plus confiance à leur banque sur internet. La preuve, ils sont 44 % à percevoir leurs revenus...
Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? 08/10/2019 - Les frais de tenue de compte en banque ne devraient pas augmenter en 2020, à l’instar de l’année écoulée. Mais certaines...
Banque en ligne : attention aux faux sites internet Banque en ligne : attention aux faux sites internet 25/09/2019 - Le succès des banques en ligne encourage les hackers à mettre en place des stratagèmes pour tromper les internautes. Voici...
Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés Banque privée : des dépôts de particuliers seront taxés 18/09/2019 - A partir du 1er octobre, un établissement bancaire privé va taxer les dépôts de ses clients supérieurs à un million...
Les espèces ont toujours cours en 2019 Les espèces ont toujours cours en 2019 16/09/2019 - Les pièces et les billets ne sont pas prêts de disparaître, même si le portefeuille a de plus en plus tendance à se...