Prime d’activité : une hausse pour un plus grand nombre de bénéficiaires

Prime d’activité : une hausse pour un plus grand nombre de bénéficiaires

Les ménages aux revenus modestes vont percevoir à partir du mois de février une augmentation de leur prime d’activité. Pour connaître son éligibilité, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) met à disposition un formulaire sur internet.

Un nouveau simulateur en ligne

La revalorisation de la prime d’activité est l’une des annonces majeures du Président de la République. Elle survient en réponse suite aux différents mouvements populaires sur le sol français. Ce dispositif permet de bénéficier d’un certain montant chaque mois pour compenser les faibles revenus perçus par un individu. La prime versée par l’État est calculée en fonction des revenus et de la composition d’un ménage. Un célibataire ou un couple ne pourront pas forcément prétendre à une prime identique, de même pour les foyers qui intègrent un ou plusieurs enfants.

La CAF a par ailleurs mis à disposition des internautes des fiches informatives et un simulateur en ligne qui prennent en compte les nouvelles caractéristiques de la prime d’activité. Ceux ne touchant pas encore la prime sont invités à faire la demande sur le formulaire en ligne. Au contraire, ceux qui bénéficiaient déjà de la prime d’activité n’ont rien à faire puisqu’une mise à jour automatique s’effectuera.

Les critères d’éligibilité mis en place par les pouvoirs publics devraient en outre permettre d’élargir le nombre de bénéficiaires à la prime. Auparavant, plus de 3 millions de foyers étaient éligibles à la prime. Mais depuis le remodelage du dispositif, ce sont près de 5 millions de foyers qui pourront toucher cette prime destinée à accompagner les ménages au niveau de vie précaire.

Regrouper ses crédits en cas de difficultés

Mais malgré ces supports pécuniaires, il arrive que certaines personnes ne parviennent pas à subvenir à leur train de vie. Il n’est en effet pas toujours aisé pour les ménages de réussir à s’insérer dans une situation financière stable face aux dépenses quotidiennes de la vie. Les crédits sont des moyens de recours, mais une accumulation de dettes peut mettre en péril la soutenabilité des remboursements.

Pourtant, il existe des alternatives aux situations de surendettement. Pour diminuer les difficultés à amortir ses mensualités, le rachat de crédit est une opération qui va regrouper l’ensemble des créances en une unique mensualité soumise à un taux compétitif. De plus, l’emprunteur a le choix de prendre la décision de réduire jusqu’à 60% le coût de ses mensualités par le biais de cette démarche grâce à un étalement plus long de la dette. Un procédé accommandant pour la gestion budgétaire d’un foyer.


Dernières actualités Législation
Prélèvement à la source : le premier acompte des crédits d’impôts arrive demain Prélèvement à la source : le premier acompte des crédits d’impôts arrive demain 14/01/2019 - La réforme du paiement de l’impôt sur les revenus modifie l’attribution des...
Taxe d’habitation, sera-t-elle supprimée pour tout le monde ? Taxe d’habitation, sera-t-elle supprimée pour tout le monde ? 07/01/2019 - L’exonération de la taxe d’habitation pour les ménages ayant de hauts revenus...
Prime d’activité : une hausse pour un plus grand nombre de bénéficiaires Prime d’activité : une hausse pour un plus grand nombre de bénéficiaires 06/01/2019 - Les ménages aux revenus modestes vont percevoir à partir du mois de février une...
Prélèvement à la source : la réforme est lancée Prélèvement à la source : la réforme est lancée 03/01/2019 - Le prélèvement à la source est lancé. Les premiers versements seront effectués...
Tout ce qui change au 1er janvier 2019 Tout ce qui change au 1er janvier 2019 30/12/2018 - Entre le prélèvement à la source, le prix du timbre et la conduite sans assurance,...