Le Livret A encore et toujours

Le Livret A encore et toujours

Le placement préféré des Français continue de collecter des fonds malgré un taux de rendement au plus bas. Mais cette épargne est souvent utilisée comme un compte bancaire classique.

Un livret apprécié par le plus grand nombre

Généralement, le livret A est le premier produit d’épargne ouvert un client bancaire. Et bien souvent, ce livret est souscrit bien avant la majorité de l’usager. En effet, afin de constituer un capital et une épargne, des parents ouvrent un livret pour leur progéniture en vue du financement d’un projet futur (études, permis, Erasmus). De même, il est possible d’ouvrir des produits orientés immobilier avant d’atteindre les 18 ans, cela est notamment le cas pour le CEL (compte épargne logement) et le PEL (plan épargne logement).

Dans son histoire, le Livret A  a connu ses heures de gloire notamment avec des taux bruts supérieurs à 8 % au début des années 80. La collecte servait notamment à financer les projets de construction de logement sociaux. Mais ensuite, ce taux suit une régression constante jusqu’à passer sous la barre symbolique de 1 % en 2015. La rémunération du livret A est depuis resté sous ce niveau et stagne à 0,75 % depuis l’année 2016.

Un compte secondaire plutôt qu’un compte d’épargne

Les autres produits financiers ont eux aussi connu un recul de leur taux de rendement. Par exemple, les assurances-vie sur des fonds en euros proposent un rendement moyen d’environ 2%. Mais cela reste nettement supérieur au livret A.

Le livret A est souvent qualifié de placement préféré des Français, mais ce n’est pas parce que 82 % d’entre eux détiennent un tel livre qu’ils l’affectionnent. Si le livret A a du succès c’est avant tout parce qu’il est simple à mettre en place et pratique à utiliser (selon les banques). Un bon nombre de Français ont pris l’habitude de déposer des fonds mais également de s’en servir comme un compte bancaire classique.

Les liquidités mises de côté servent ainsi à compléter un compte chèque proche du découvert. Du fait de son pauvre rendement, ce livret d’épargne réglementée n’est plus perçu comme un produit apporteur de rendement. Néanmoins, malgré tous ces défauts, le livret A constitue toujours la première épargne. En moyenne, ce sont 4754 euros qui y sont déposés.


Dernières actualités Banque
Vers la fin de domiciliation de revenus en échange d’un prêt immobilier ? Vers la fin de domiciliation de revenus en échange d’un prêt immobilier ? 12/12/2018 - Saisi par l’Afub, le conseil d’Etat a récemment demandé à la cour de justice de l’Union Européenne de se prononcer...
Google débarque sur le marché du paiement sur mobile Google débarque sur le marché du paiement sur mobile 11/12/2018 - Entre les banques traditionnelles et les multiples fintechs, la bataille sur le marché des paiements sur mobile est vive....
Une autre néo-banque disponible en France Une autre néo-banque disponible en France 29/11/2018 - Un nouvel acteur vient d’arriver dans l’Hexagone  sur le marché des néo-banques. La digitalisation du secteur se poursuit...
Livret A : Bercy annonce une probable augmentation du taux de rémunération Livret A : Bercy annonce une probable augmentation du taux de rémunération 26/11/2018 - Le mois d’octobre se conclut sur une nouvelle décollecte pour le livret A. Un effet saisonnier habituel est en cause et...
Néo-banques : gare aux pays de domiciliation des comptes bancaires Néo-banques : gare aux pays de domiciliation des comptes bancaires 25/11/2018 - Les banques en ligne enregistrent de plus en plus d’adeptes au fil des années qui passent. Mais une vigilance toute p...