Le Livret A encore et toujours

Le Livret A encore et toujours

Le placement préféré des Français continue de collecter des fonds malgré un taux de rendement au plus bas. Mais cette épargne est souvent utilisée comme un compte bancaire classique.

Un livret apprécié par le plus grand nombre

Généralement, le livret A est le premier produit d’épargne ouvert un client bancaire. Et bien souvent, ce livret est souscrit bien avant la majorité de l’usager. En effet, afin de constituer un capital et une épargne, des parents ouvrent un livret pour leur progéniture en vue du financement d’un projet futur (études, permis, Erasmus). De même, il est possible d’ouvrir des produits orientés immobilier avant d’atteindre les 18 ans, cela est notamment le cas pour le CEL (compte épargne logement) et le PEL (plan épargne logement).

Dans son histoire, le Livret A  a connu ses heures de gloire notamment avec des taux bruts supérieurs à 8 % au début des années 80. La collecte servait notamment à financer les projets de construction de logement sociaux. Mais ensuite, ce taux suit une régression constante jusqu’à passer sous la barre symbolique de 1 % en 2015. La rémunération du livret A est depuis resté sous ce niveau et stagne à 0,75 % depuis l’année 2016.

Un compte secondaire plutôt qu’un compte d’épargne

Les autres produits financiers ont eux aussi connu un recul de leur taux de rendement. Par exemple, les assurances-vie sur des fonds en euros proposent un rendement moyen d’environ 2%. Mais cela reste nettement supérieur au livret A.

Le livret A est souvent qualifié de placement préféré des Français, mais ce n’est pas parce que 82 % d’entre eux détiennent un tel livre qu’ils l’affectionnent. Si le livret A a du succès c’est avant tout parce qu’il est simple à mettre en place et pratique à utiliser (selon les banques). Un bon nombre de Français ont pris l’habitude de déposer des fonds mais également de s’en servir comme un compte bancaire classique.

Les liquidités mises de côté servent ainsi à compléter un compte chèque proche du découvert. Du fait de son pauvre rendement, ce livret d’épargne réglementée n’est plus perçu comme un produit apporteur de rendement. Néanmoins, malgré tous ces défauts, le livret A constitue toujours la première épargne. En moyenne, ce sont 4754 euros qui y sont déposés.


Dernières actualités Banque
Frais bancaire : un gel des tarifs respecté et accompagné de diminutions Frais bancaire : un gel des tarifs respecté et accompagné de diminutions 22/02/2019 - Les banques tiennent leurs engagements en gelant leur tarification tout en réduisant le coût de certains services. Mais...
Les banques vont subir un « stress test » apocalyptique imaginé par la BCE Les banques vont subir un « stress test » apocalyptique imaginé par la BCE 16/02/2019 - Énième test après celui de novembre dernier pour les professionnels de la banque. Mais cette fois-ci, la Banque centrale...
Virements instantanés : la grande nouveauté bancaire de 2019 est en place Virements instantanés : la grande nouveauté bancaire de 2019 est en place 15/02/2019 - Lancés officiellement en ce début 2019, les virements bancaires instantanés sont une réalité chez plusieurs profess
Les Français sont-ils prêts à passer à la banque en ligne ? Les Français sont-ils prêts à passer à la banque en ligne ? 12/02/2019 - Selon un récent sondage,  l’usage exclusif d’une banque en ligne n’est pas encore totalement démocratisé. Les banques...
Comment les Français ont-ils placé leur épargne en 2018 ? Comment les Français ont-ils placé leur épargne en 2018 ? 08/02/2019 - Les épargnants ont piloté pas loin de 90 milliards d’euros d’argent frais pour les placer sur diverses solutions d...