La Banque de France se dote du plus grand coffre-fort d’Europe

La Banque de France se dote du plus grand coffre-fort  d’Europe

Grand déménagement pour la banque centrale Française qui inaugure un tout nouveau bâtiment fiduciaire à la Courneuve en Seine-Saint-Denis. Une infrastructure moderne qui mise sur la sécurité et sur la grandeur. La structure intègre en son cœur le plus grand coffre-fort d’Europe pour stocker les flux de billets provenant d’Île-de-France et de 25% du territoire Français.

Un Fort Knox « bleu blanc rouge » avec une sécurité digne d’une centrale nucléaire

La Banque de France a officialisé sa nouvelle destination au sein de la Courneuve. Un quartier high-tech de 16 000 m² installé sur une immense zone autrefois industrielle. Une véritable forteresse ultra-moderne impulsée par l’architecte Jean-Paul Viguier et ayant réclamé un investissement de l’ordre de 170 millions d’euros. Le design, aux allures d’un laboratoire tout droit sorti du futur, n’a pas manqué de faire réagir les collaborateurs et les premiers visiteurs.

Ce Fort Knox Français met un accent tout particulier sur la sécurité. En effet, un grand nombre de processus innovants sont en place pour garantir la défense du bâtiment. Les concepteurs ont imaginé les meilleurs systèmes pour contrer des scénarios d’attaque. Et les enjeux sont capitaux car le lieu demeure hautement stratégique pour la circulation de flux monétaire en France, mais aussi pour la taille de son coffre-fort. Celui-ci n’est pas moins que le plus grand en la matière parmi ceux dispatchés dans les pays Européens.

Un nouveau quartier essentiel pour le tri et le stockage des billets de banque

Au-delà d’une sécurité nouvelle génération, la bâtisse se destine à améliorer les processus d’automatisation. En installant des robots, la banque de France souhaite réduire la pénibilité au quotidien pour ses agents et par conséquent faire évoluer les conditions de travail. Ces derniers vont voir transiter jusqu’à 1,1 milliard de coupures, ce qui représente un quart du flux monétaire circulant sur le sol Français.

La structure, immensément élevée de 25 mètres de haut, intègre une capacité de stockage qui peut accueillir près de 10 000 demi-palettes de cartons de billets. En effet, elles sont empilées automatiquement par un robot qui s’occupe entièrement de la logistique, toujours dans un souci de simplification du travail mais aussi de rapidité. De plus, une partie de la structure est engagée à certifier l’authenticité et le bon état des billets triés avant leur remise en circulation. En cas de détection de fausses coupures ou de suspicions avancées, celles-ci sont immédiatement détruites par les agents.


Dernières actualités Banque
Vers la fin de domiciliation de revenus en échange d’un prêt immobilier ? Vers la fin de domiciliation de revenus en échange d’un prêt immobilier ? 12/12/2018 - Saisi par l’Afub, le conseil d’Etat a récemment demandé à la cour de justice de l’Union Européenne de se prononcer...
Google débarque sur le marché du paiement sur mobile Google débarque sur le marché du paiement sur mobile 11/12/2018 - Entre les banques traditionnelles et les multiples fintechs, la bataille sur le marché des paiements sur mobile est vive....
Une autre néo-banque disponible en France Une autre néo-banque disponible en France 29/11/2018 - Un nouvel acteur vient d’arriver dans l’Hexagone  sur le marché des néo-banques. La digitalisation du secteur se poursuit...
Livret A : Bercy annonce une probable augmentation du taux de rémunération Livret A : Bercy annonce une probable augmentation du taux de rémunération 26/11/2018 - Le mois d’octobre se conclut sur une nouvelle décollecte pour le livret A. Un effet saisonnier habituel est en cause et...
Néo-banques : gare aux pays de domiciliation des comptes bancaires Néo-banques : gare aux pays de domiciliation des comptes bancaires 25/11/2018 - Les banques en ligne enregistrent de plus en plus d’adeptes au fil des années qui passent. Mais une vigilance toute p...