Facebook lance sa monnaie Libra

Facebook lance sa monnaie Libra

Le réseau social annonce sa monnaie virtuelle. En concours avec différentes entreprises du net, le géant du web veut apporter un nouveau service à ses utilisateurs d'ici 2020.

Une cryptomonnaie qui intéresse les acteurs de net économie

Si le numérique a considérablement bousculé les habitudes des consommateurs, il en a été de même pour le secteur bancaire. L’époque où il fallait se rendre auprès d’un guichet de banque pour la moindre opération semble bel et bien révolue. Désormais tout, ou presque, peut se faire à partir d’un téléphone connecté que ce soit pour une consultation de compte, un virement, une simulation de crédit et même une prise de rendez-vous pour une visioconférence avec un conseiller bancaire quand ce n’est pas une « discussion » avec un assistant bancaire virtuel.

Ce phénomène de digitalisation de la banque s’est accentué avec l’émergence des banques en lignes et, plus récemment, la vague des néo-banques, des établissements de dernière génération créés et pensés pour être principalement accessible sur smartphone.

Les banques sur internet ne sont pas les seules entreprises à vouloir disrupter un marché déjà bien établi et multiséculaire. Les GAFA, c’est-à-dire les géants d’internet et du e-commerce, lorgnent également sur ce secteur. Il faut dire qu’à l’heure où les données personnelles des internautes sont devenues le nerf de la guerre, il ne fait nul doute que les appétits de chacun sont aiguisés. Ces fleurons de la net-économie sont au fait des habitudes de consommation des usagers. Leurs proposer des services innovants en matière de paiement et de financement font donc désormais partie de leur attribution, à but commercial bien entendu. Ces derniers mois des technologies de paiement ou des partenariats avec des assurance ont pu voir le jour.

Une monnaie sous contrôle

La dernière en date est annoncée par Facebook, le réseau social le plus vaste au monde. Intitulé Libra, ce projet vise à la création d’une monnaie digitale. Il devrait être effectif à l'horizon du premier semestre 2020. Comme pour le Bitcoin, la cryptomonnaie pourra être acquise sur des plateformes en ligne. Pour lancer le Libra à l’échelle planétaire, la société californienne a établi un vaste réseau de partenaires que ce soit avec des spécialistes du paiement, des sociétés « ubérisantes » ou même des groupes de télécoms.

Le créateur du GAFA estime que désormais, un envoi d’argent doit se faire avec la même simplicité que pour un envoi d’une photo. Cette nouvelle « monnaie » ne devrait pas être volatile car une réserve d’actifs lui sera adossé. Le dépôt minimal prévu est de 10 millions de dollars qui donnent accès à sa gouvernance. Avec ce projet, les GAFA marquent une nouvelle accélération dans leur développement. Ces mastodontes du net ont déjà montré leur importance, pour certaines, elles sont même plus puissantes que certaines nations.


Dernières actualités Fintech
Financement participatif, forte concurrence entre les Fintech Financement participatif, forte concurrence entre les Fintech 15/07/2019 - Les sites de crowdfunding tentent d’attirer les porteurs de projets avec des taux...
Facebook lance sa monnaie Libra Facebook lance sa monnaie Libra 17/06/2019 - Le réseau social annonce sa monnaie virtuelle. En concours avec différentes entreprises...
Quand une Fintech rachète une banque Quand une Fintech rachète une banque 05/04/2019 - Une fintech allemande vient de racheter une banque dans le but de viser le marché...
Apple lance sa carte bancaire Apple lance sa carte bancaire 31/03/2019 - La firme américaine lance une nouvelle carte bancaire. Au format numérique, elle...
Fintech : une épargne automatisée avec des applications mobiles Fintech : une épargne automatisée avec des applications mobiles 02/03/2019 - Les Français ont le goût de l’épargne et des acteurs, tels que les fintech,...