Crédits aux particuliers : la part de rachat de prêt chute

Baisse consommation

Si les encours de prêts aux particuliers accélèrent à nouveau en mars, les chiffres de la Banque de France montrent que la part des rachats de crédit au sein des financements nouveaux est en baisse.

Encours des crédits immobiliers : nouvelle augmentation en mars

Selon, les statistiques publiées par la Banque de France, la hausse des crédits immobiliers accordés aux particuliers reste toujours forte. Après une hausse de 5,1 % en février, les encours de prêts à l’habitat a accéléré à nouveau en mars avec une progression de 5,4 %. En fait, même si les taux d’intérêt des financements à l’habitat ont évolué à la hausse pour certains profils emprunteurs, force est de constater que les demandes ne faiblissent pas. Bien au contraire, selon certains observateurs qui estiment que la hausse des barèmes des emprunts à l’habitat a encouragé les ménages qui hésitaient encore à se précipiter sur le crédit immobilier.

C’est dans ce paradoxe que les chiffres de la Banque de France font état de 914 milliards d’euros d’encours de prêts immobiliers, avec une production de 32 milliards d’euros pour le seul mois de mars.

Et les prêts à la consommation ?

Après une hausse de 5,9 % en février et de 6 % en janvier, la production des crédits à la consommation a connu une nouvelle progression de 5,6 % en mars, selon les données publiées par la Banque de France. Au total, le taux de croissance en variation annuelle est aussi de 5,6 % pour ces financements. En mars, les encours s’élèvent ainsi à 161 milliards d’euros. Pour rappel, la hausse continue des crédits à la consommation depuis mars 2015 est principalement portée par les opérations de location avec option d’achat (LOA). Selon un communiqué de l’Association Française des sociétés financières (ASF), la LOA dans l’automobile a progressé de 28,6 % à 1,58 milliards d’euros. Dans les détails, la production des prêts personnels a aussi augmenté de janvier à mars 2017. En revanche, celle des financements affectés à légèrement fléchi, selon les chiffres de l’ASF. 

Par ailleurs, les différentes données montrent que l’activité du financement à la consommation poursuit son redressement au premier trimestre 2017, malgré une conjoncture socio-économique incertaine.

Nouveaux crédits : la part de rachat passe à 52,06 %

La croissance des crédits immobiliers et des prêts à la consommation s’accompagne de la baisse des opérations de rachat de crédit, dont la part au sein des financements nouveaux à l’habitat est passée à 52,06 % en mars, contre 59,85 % en février et 61,58 % en janvier. Aujourd’hui, si le mouvement du rachat de crédit s’essouffle un peu, c’est parce que le coût du crédit est un peu plus cher qu’il y a quelques mois. Pourtant, il est encore temps de faire un rachat de crédit avec à la clé des gains substantiels. Pour rappel, faire racheter ses encours permet de raccourcir la durée du prêt et/ou de baisser le montant des mensualités. Pour obtenir cela, il faut observer au moins une différence de 0,75 % entre le taux initial et celui proposé pour l’opération. Cette règle basique permet d’absorber tous les frais liés au remboursement anticipé du prêt initial et au démarrage du nouvel emprunt.

A savoir que la baisse des taux d’intérêt a été tellement importante ces dernières années que la quasi-totalité des crédits immobiliers souscrits entre 2007 et 2015 peuvent être concernés par cette règle basique. En d’autres termes, tous les crédits contractés ces dernières années peuvent potentiellement faire l’objet d’un rachat de prêt.


Dernières actualités Rachat de crédit
Regroupement de crédits : quelles perspectives en 2018 ? Regroupement de crédits : quelles perspectives en 2018 ? 06/12/2017 - En 2017, la part des opérations de rachat de créance dans les financements accordés...
Le remboursement du rachat de crédit immobilier : ce qu’il faut savoir Le remboursement du rachat de crédit immobilier : ce qu’il faut savoir 28/11/2017 - En acceptant une offre de rachat de crédit immobilier avec ou sans financement ...
Faire un rachat de crédit avant la hausse inévitable des taux d’intérêt Faire un rachat de crédit avant la hausse inévitable des taux d’intérêt 11/11/2017 - Si 2017 est un excellent cru pour le marché du crédit immobilier avec une quas...
Le robinet du crédit reste toujours ouvert Le robinet du crédit reste toujours ouvert 08/11/2017 - Malgré une baisse considérable de leurs marges de crédits, les établissements...
Budget : comment aborder les fêtes de fin d’année Budget : comment aborder les fêtes de fin d’année 06/11/2017 - La fin d’année correspond à une période de dépenses en prévision des fêtes....