Crédit travaux : de nouvelles conditions pour les plafonds de l’éco-PTZ en août

Crédit travaux : de nouvelles conditions pour les plafonds de l’éco-PTZ en août

Bonne nouvelle, les propriétaires peuvent emprunter plus avec la modification des plafonds de l’éco-PTZ. Un moyen de payer des travaux sans intérêt.

Un crédit travaux sans frais

Si la période estivale va bientôt prendre fin, les Français ont encore quelques semaines pour lancer leur projet travaux. A cet égard, toutes les rénovations dont la finalité est d’améliorer la performance énergétique de l’habitat font l’objet d’un prêt accommodant à 0% appelé éco-PTZ. Cette solution de financement est proposée par les établissements bancaires et elle n’intègre aucun surcoût à l’emprunteur durant sa phase de remboursement. En réalité, c’est l’État et les fonds publics qui viennent payer les intérêts à l’organisme prêteur.

En 2019, l’éco-PTZ a connu de profondes modifications au sujet de ses conditions d’attribution. Le premier changement majeur est intervenu en mars avec l’arrêt de l’obligation du système de bouquet. Autrefois, un emprunteur devait effectivement justifier d’au moins deux rénovations éligibles pour avoir un accord auprès de la banque.

Ensuite, le second changement date d’il y a plus d’un mois avec un élargissement du nombre de propriétaires pouvant obtenir un prêt travaux à taux zéro. Depuis, tous les foyers dont la date de construction du logement est supérieure à 2 ans peuvent faire une demande d’éco-PTZ. Évidemment, la simple demande ne suffit pas puisque les prêteurs doivent s’assurer que les emprunteurs soient suffisamment solvable pour amortir le crédit.

Des éco-PTZ aux montants plus élevés depuis la fin août

Maintenant, l’État a pour une énième fois modifié les critères de l'éco-prêt à taux zéro au 21 août 2019. À partir de cette date, plusieurs formules de crédit incorporent des plafonds de financement plus élevés. En l’espèce, un foyer peut emprunter jusqu’à 15 000 euros pour une seule rénovation contre 10 000 euros précédemment. Même chose pour les projets travaux qui ne comportent que deux rénovations parmi les bouquets proposés puisque l’éco-PTZ passe dans ce cas présent de 20 000 euros au maximum à 25 000 euros.

Pour rappel, les autres critères de plafonnement sont les suivants : 7 000 euros pour une meilleure isolation des parois vitrées et des portes donnant sur l’extérieur, 10 000 euros pour une remise au goût du jour du système d’assainissement individuel, 20 000 euros pour des ouvrages régis par le programme « habiter mieux » de l’Anah, 30 000 euros pour un projet intégrant 3 bouquets et enfin également 30 000 euros pour financer une amélioration globale de la performance énergétique du bien immobilier.


Dernières actualités Immobilier
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...
Qui sont les primo-accédants en 2019 ? Qui sont les primo-accédants en 2019 ? 29/10/2019 - Devenir propriétaire d’un bien immobilier est le projet d’une vie. Qui sont...
Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? 23/10/2019 - Plus simple, plus clair, le prêt à taux lissé arrive en agence bancaire pour les...