Crédit conso : les sites comparatifs sont de plus en plus nombreux

De plus en plus nombreux sur le marché du crédit à la consommation, les sites comparatifs se vantent de proposer des offres sur mesure à tous les candidats à ce type de financement. Qu’en est-il exactement ? Que faut-il comparer avant de choisir ? Voici quelques éléments de réponse.

De plus en plus nombreux sur le marché du crédit à la consommation, les sites comparatifs se vantent de proposer des offres sur mesure à tous les candidats à ce type de financement. Qu’en est-il exactement ? Que faut-il comparer avant de choisir ? Voici quelques éléments de réponse.

Prêt conso : les sites comparatifs ont « à peu près » les mêmes offres

Avec l’attractivité des conditions de refinancement, la reprise de la consommation ou encore l’ouverture du marché aux établissements Européens, il y a désormais l’embouteillage sur le marché du crédit à la consommation. Les sites comparatifs promettant des offres inédites sont de plus en plus présents sur ce marché. Alors qui sont ces plates-formes ? Quelles sont leurs offres ?

Pour répondre à ces questions, il faut se pencher sur le statut de ces sites et sur les détails de leurs offres. En fait, en analysant ce secteur de plus en plus concurrentiel, force est de constater qu’il y a 3 principaux types d’intervenants.

D’abord, les grands réseaux d’intermédiaires bancaires connus du crédit immobilier qui s’installent progressivement sur ce filon depuis une dizaine d’années. Ces spécialistes de prêts à l’habitat jouent le rôle d’intermédiaire entre les emprunteurs et les organismes prêteurs. Ces acteurs jouent la carte de la proximité avec leur réseau d’agences.

Ensuite, les « pure players », c’est-à-dire, ceux qui n’ont pas de locaux commerciaux et qui exercent leur activité de comparaison exclusivement sur le web. Ces plates-formes spécialisées dans la comparaison des crédits à la consommation proposent également des outils d’aide à la décision.

Enfin, les fintechs, souvent Européennes, qui proposent des sites web répondant à plusieurs types de requêtes en prêt conso, prêt personnel, crédit renouvelable…, et à chaque fois, la réponse est immédiate.

Par ailleurs, si tous ces sites internet se vantent de proposer des offres inédites, il faut savoir qu’ils affichent tous des barèmes officiels et sans aucune négociation préalable. En d’autres termes, ce sont les mêmes offres de crédit à la consommation provenant des mêmes établissements prêteurs que l’on trouve partout sur ces sites.

Offres de crédit à la consommation : quel intérêt de recourir à ces plates-formes ?

Pourquoi solliciter un site comparatif pour son crédit à la consommation si l’offre proposée par ce dernier est une reproduction fidèle aux barèmes et autres promotions diffusés sur le site de l’établissement prêteur ?

Pour promouvoir leur activité, ces comparateurs assurent que leur site internet est le moyen, le plus simple, le plus efficace et le plus transparent pour obtenir, en quelques minutes, une vision assez complète du marché.

Pour rappel, le principe de ces plates-formes est le suivant : un formulaire unique est proposé au demandeur qui renseigne le niveau de ses revenus, sa situation professionnelle, son projet de financement… Cela permet au site internet de faire instantanément le tour des banques et de proposer les différentes offres. De ce fait, l’intérêt de solliciter ces acteurs peut consister à assurer une présentation homogène et simple de chaque offre en toute indépendance.

Par ailleurs, il faut savoir que ces sites comparatifs n’affichent pas tous un panorama complet du marché du crédit conso. La composition de leurs offres dépend principalement des accords de partenariat passés avec les établissements prêteurs qui les considèrent comme des apporteurs d’affaires. Ils sont aussi rémunérés par ces mêmes partenaires selon le nombre de contacts, de dossiers financés ou encore du type de projets financés.


Dernières actualités Consommation
Projet de loi portant sur la suppression de surtransposition des directives Européennes :... Projet de loi portant sur la suppression de surtransposition des directives Européennes : des mesures sur le prêt à la consommation ne font pas l’unanimité 03/12/2018 - Certaines mesures concernant le crédit à la consommation du nouveau projet de loi...
Vers des financements « verts » pour les crédits auto Vers des financements « verts » pour les crédits auto 02/12/2018 - Pour renouveler le parc automobile, les banques vont introduire plus de souplesse...
La LOA plébiscitée pour les autos neuves La LOA plébiscitée pour les autos neuves 21/11/2018 - La location avec option d’achat est devenue un incontournable des financements...
PayMens : Amazon lance son crédit à la consommation PayMens : Amazon lance son crédit à la consommation 12/11/2018 - Le géant du commerce en ligne lance un nouveau service de crédit nommé PayMens,...
Amazon va proposer de l’assurance en France Amazon va proposer de l’assurance en France 10/11/2018 - Le géant du e-commerce noue un partenariat avec un assureur français. Des offres...