Le pouvoir d’achat immobilier commence à reculer

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires, le pouvoir d’achat immobilier des taux commence à baisser notamment à cause de la hausse des taux d’intérêt et de la hausse des prix du mètre carré.

La baisse du pouvoir d’achat devrait être modérée

Même s’il est toujours difficile de prévoir avec certitude l’évolution des taux d’intérêt, force est de constater que les barèmes des prêts à l’habitat sont globalement en hausse au niveau national pour le mois de février, selon les différents baromètres des intermédiaires bancaires.

Toutefois, cette hausse est principalement liée à l’incertitude sociale, politique et économique liée à la hausse considérable des obligations assimilables du trésor à 10 ans (OAT 10 ans) de la France.

Compte tenu de cette hausse progressive des taux et celle des prix de la pierre, le pouvoir d’achat immobilier est en train de baisser. Cette tendance est constatée dans la quasi-totalité des grandes métropoles de l’Hexagone.

A savoir que depuis près de 2 ans, le pouvoir d’achat immobilier a fait l’objet d’une baisse quasi-continue grâce à des taux d’emprunt historiquement bas et des baisses très modérées des prix de la pierre. Cette tendance est en train de s’inverser depuis quelques semaines.

A ce jour, avec une mensualité de 1 000 euros sur 20 ans, le niveau du mètre carré qu’un emprunteur peut prétendre a reculé dans la quasi-totalité des métropoles examinées par rapport aux derniers mois de l’année 2016.

La baisse du pouvoir d’achat varie selon les profils

A savoir que l’évolution du pouvoir d’achat immobilier est principalement liée à l’évolution des barèmes des financements à l’habitat. De ce fait, même avec un prix immobilier à la hausse, il est possible d’améliorer son pouvoir d’achat en obtenant un taux d’intérêt attractif.

Ainsi, comme le pouvoir d’achat évolue en fonction des taux, force est de constater que les barèmes s’appliquent différemment selon les profils emprunteurs. Du jeune emprunteur de moins de 30 ans qui souhaite acquérir sa première résidence à l’investisseur qui souhaite optimiser son placement en passant par le propriétaire en quête d’une résidence secondaire, le pouvoir d’achat et la capacité d’emprunt varient selon plusieurs critères (l’apport personnel, situation professionnelle, situation financière…).

Par ailleurs, même si l’obtention d’un prêt à 1 % sur 20 ans est en train de devenir exceptionnelle, il est toujours possible d’améliorer son pouvoir d’achat en adoptant certaines astuces telles que : la délégation d’assurance, l’amélioration de sa capacité d’emprunt, le PTZ


Dernières actualités Immobilier
Construction neuve immobilière : le rythme ralentit Construction neuve immobilière : le rythme ralentit 23/08/2019 - Le nombre de mise en chantier de constructions immobilières recul. Les logements...
Immobilier : les Français négocient moins les prix de vente Immobilier : les Français négocient moins les prix de vente 21/08/2019 - La part d’acheteurs prêts à négocier le prix d’un bien immobilier est en recul....
Quelle épargne choisir pour préparer au mieux un projet immobilier ? Quelle épargne choisir pour préparer au mieux un projet immobilier ? 13/08/2019 - L’apport, destiné à payer les frais de notaire et complémentaires lors d’une...
Crédit immobilier pour famille nombreuse, comment ça marche ? Crédit immobilier pour famille nombreuse, comment ça marche ? 07/08/2019 - Pour loger une grande famille, il est nécessaire de vivre dans un logement adapté....
Le crowdinvesting, quand la pierre-papier se dématérialise Le crowdinvesting, quand la pierre-papier se dématérialise 06/08/2019 - Les investissements dans l’immobilier plaisent aux Français. Avec le crowdinvesting,...