L’intermédiation bancaire a le vent en poupe

A l’heure où les taux sont historiquement bas, où la concurrence est rude entre les banques, de nombreux particuliers sollicitent les services d’un intermédiaire bancaire avant de souscrire un financement. Ces professionnels ont le vent en poupe.

Pourquoi faut-il se tourner vers un intermédiaire bancaire ?

Dans le contexte actuel caractérisé par une multitude d’offres de financement et une concurrence de plus en plus acharnée entre les établissements bancaires, se tourner vers un intermédiaire bancaire spécialisé permet, avant tout, de faire jouer la concurrence pour décrocher les conditions de financement les plus avantageuses possibles.

En fait, grâce à leurs partenariats privilégiés avec les banques, les intermédiaires bancaires obtiennent des taux plus intéressants que ce à quoi un particulier peut prétendre, même doté d’un  profil premium, s’il était seul face à un ou plusieurs établissements bancaires.

La capacité de négociation de ces professionnels est encore plus importante dans la période actuelle où les coûts du crédit sont au plus bas. Ils parviennent à gagner de 0,1 à 0,5 point de base de négociation supplémentaire. Toutefois, obtenir un taux avantageux n’est pas le seul atout d’un intermédiaire bancaire.

Par sa connaissance des critères d’octroi des banques et leurs objectifs commerciaux, il permet de faire gagner du temps au souscripteur. De ce fait, ce spécialiste est en mesure de trouver rapidement un bon financement qui porte à la fois sur le type de projet (crédit immobilier, rachat de crédit, délégation d’assurance…), la durée de remboursement, les mensualités, les options (transfert du crédit, report d’échéance, exonération des pénalités de remboursement anticipé…).

A quel professionnel s’adresser ? Combien cela coûte ?

Pour un rachat de crédit, un projet d’achat complexe ou encore une délégation d’assurance, il vaut mieux s’adresser à un intermédiaire bancaire spécialisé et certifié ISO 9001 pour l’ensemble de ses services. A savoir que cette certification est une norme internationale permettant de mettre la satisfaction client au cœur de son management et d’améliorer continuellement ses services.

A savoir que les intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP) sont soumis depuis janvier 2013 à une obligation d’immatriculation au registre unique des intermédiaires. Ce registre est tenu par l’ORIAS (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance). Cet organisme permet de vérifier si l’intermédiaire bancaire sollicité respecte une série de conditions d’exercice.

Par ailleurs, la plupart des intermédiaires bancaires ne demandent pas d’honoraires à leurs clients. Ils se rémunèrent uniquement par les commissions que leur payent leurs partenaires bancaires. En fait, les banques considèrent leurs intermédiaires comme des apporteurs d’affaires. Ainsi, une commission est versée à chaque financement de projet.


Simulateur rachat de crédit