Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Bague sans contact, le nouveau moyen de paiement ?


Bague sans contact, le nouveau moyen de paiement ?

Après le smartphone et le bracelet, il est désormais possible de payer avec une bague. Utilisant la technologie sans fil, le paiement sans contact à l’aide d’une bague pourrait bien remporter l’adhésion des usagers connectés.

Les nouvelles technologies révolutionnent les transactions

Les moyens de paiement n’en finissent pas de voir leur nombre augmenter. Aujourd’hui, la carte bancaire n’est plus la seule option pour s’acquitter rapidement d’un règlement. La diversité de l’offre a commencé au cours des années 2000 avec la révolution du paiement sans contact.

L’idée était alors de faciliter les achats présentant des montants peu élevés. Le client n’avait plus besoin d’insérer sa carte ni de composer son code pour régler des emplettes de moins de 20 euros.

L’arrivée massive des smartphones dans les mains des Français a également changé la donne. Notamment grâce à l’utilisation de la technologie NFC. La Near Field Communication ou communication dans un champ proche est embarquée dans les appareils nomades récents.

Grâce à elle, un smartphone peut interagir sans contact avec un terminal de paiement. Les principales marques d’équipements nomades se sont lancées sur ce segment tout en étant accompagnées par les grands réseaux de paiement que sont Visa et MasterCard.

Une autre forme de paiement a été pensée pour les visiteurs fréquentant les festivals de musiques : le cashless. Ce nouveau mode de paiement dématérialisé est apparu au cours des derniers mois. Il se présente sous la forme d’un bracelet embarquant une puce NFC.

Crédité directement en ligne, le porteur du bracelet peut immédiatement régler ses dépenses en passant son bras près d’un terminal dédié. Le cashless s’est offert une grande visibilité en étant imposé dans les « fans zones » du dernier Euro de football.

Après le bracelet, la bague de paiement

Aujourd’hui, le NFC s’est encore miniaturisé. Le réseau Visa le propose désormais sous la forme d’une bague. Encore une fois, le principe est le même : un client n’a plus besoin de sortir son portefeuille ou son téléphone pour s’acquitter d’une dépense. Un simple passage du doigt permettra de régulariser la transaction.

Le concepteur de la bague indique que cette dernière résiste à l’eau jusqu’à 50 mètres de profondeur.  Il est donc fort probable que ce système soit emprunté par les sportifs qui ne souhaitent pas emporter des liquidités sur eux.

Selon une étude américaine du printemps dernier, les paiements dématérialisés ont représenté un volume de 35 milliards de dollars en 2015. A l’horizon de 2018, ces transactions devraient peser pour 95 milliards de dollars.

Face à toutes ces nouvelles possibilités de paiements, certaines voix émettent des réserves. Elles estiment que l’augmentation des paiements électroniques entraine davantage de contrôle de la part des établissements bancaires et des institutions financières.

À propos de Emmanuel Crognier

Webmarketeur - Diplômé de l'ESJ Lille, Emmanuel Crognier est rédacteur spécialisé en Crédit, Banque et Assurance. Il apporte des réponses détaillées sur Solutis.fr