Les billets de 100 et 200 euros font peau neuve

Les billets de 100 et  200 euros font peau neuve

Les coupures de 100 et 200 euros embarquent de nouvelles technologies pour contrecarrer les plans des faussaires.

La fausse-monnaie dans le viseur de la BCE

Si elles ne sont pas les plus courantes dans le porte-monnaie des Français, les coupures de 100 et  200 euros existent bel et bien. Depuis aujourd’hui, les clients qui retirent de l’argent liquide auprès d’un guichet bancaire ou d’un distributeur automatique ont noté une différence pour les coupures de 100 et 200. Cela est normal puisqu’une nouvelle série de ces billets vient d’être émise par la Banque centrale européenne (BCE).

L’organisme bancaire communautaire termine ainsi le déploiement de la série Europe entamé en 2013. Pour rappel, depuis cette date, les coupures de 5, 10, 20 puis 50 ont été actualisées vers une version plus sécurisée. Dans le but de déjouer les faussaires et de compliquer la tâche aux faux monnayeurs, les billets de la série « Europe » embarquent des technologies innovantes. Par exemple, un portrait va être ajouté dans le filigrane ainsi qu’un marqueur supplémentaire. De cette manière, le toucher et le rendu visuel vont être modifiés. Un véritable billet aura donc du relief au toucher, il est donc plus facile de détecter les fausses coupures.

De plus, l’ajout d’hologramme va permettre de varier les couleurs selon l’orientation du billet et son exposition à la lumière, cela grâce à une encre spéciale développée spécifiquement pour cette série. Avec un encre classique ou même professionnelle, il sera difficile de reproduire à l’identique ces systèmes de sécurité.

Les coupures de 500 euros se retirent de la circulation

Quant aux couleurs générales des billets, elles reprennent les codes actuels, à savoir le vert pour la coupure de 100 et le jaune pour le billet de 200 euros. Pour la plus grosse coupure, celle de 500, son glas a sonné au début de l’année. En effet, depuis le 27 janvier dernier, il n’est plus possible de se voir remettre un billet de 500 euros dans 17 pays de la zone Euro, la France y compris. Les Allemands et les Autrichiens, particulièrement friands des grosses coupures, ont eu droit à un délai supplémentaires jusqu’au 26 avril.

Aujourd’hui, le billet violet avec une valeur faciale de 500 euros n’est donc plus émis mais son usage reste toujours d’actualité. Au fur et à mesure du temps, il finira par disparaitre. Quant aux billets 100 et 200 euros déjà émis depuis 2002 et toujours en circulation, ils seront également remplacés au fil des mois à venir. Si est de plus en plus compliqué de régler certaines transactions avec ce mode de paiement, l’argent liquide n’a pas dit son dernier mot.


Dernières actualités Banque
Banque classique et banque en ligne : le match des cartes de paiement Banque classique et banque en ligne : le match des cartes de paiement 12/06/2019 - En proposant des cartes Gold ou Premier, les banques en lignes offrent-elles les mêmes services que les banques physiqu
Epargne solidaire : l’encours en progression en 2018 Epargne solidaire : l’encours en progression en 2018 03/06/2019 - L’épargne à vocation solidaire a vu son encours progresser l’année dernière. Ce type de produit permet de donner...
Des néo-banques se font taper sur les doigts Des néo-banques se font taper sur les doigts 29/05/2019 - Les banques mobiles sont faciles d’accès pour les usagers connectés. Mais à vouloir faire trop simple, la sécurité...
Les billets de 100 et 200 euros font peau neuve Les billets de 100 et  200 euros font peau neuve 28/05/2019 - Les coupures de 100 et 200 euros embarquent de nouvelles technologies pour contrecarrer les plans des faussaires.
Le livret d’épargne le plus apprécié des Français poursuit son euphorie en 2019 Le livret d’épargne le plus apprécié des Français poursuit son euphorie en 2019 23/05/2019 - Malgré un taux figé à 0,75% depuis 2015, les épargnants ont placé beaucoup de liquidité sur le livret A avec plus de...