Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Infographie : le secteur bancaire dans l’Aisne


Infographie : le secteur bancaire dans l’Aisne

Solutis vous propose une enquête inédite sur le secteur bancaire dans l’Aisne.

Les banques se concentrent dans les principales villes du département

Si 99% des Français1 détiennent un compte en banque, le nombre d’agences bancaires connaît une baisse systématique depuis 2010.

Les banques dites classiques se tournent de plus en plus vers les technologies connectées et les guichets dématérialisés laissant certaines communes sans services bancaires.

Pourtant, à l’heure où les taux d’intérêts sur les emprunts immobiliers sont au plus bas, les Axonais ne sont pas égaux pour prendre rendez-vous avec un conseiller financier. La ruralité du territoire limite les champs d’actions en matière de mise en concurrence entre établissements bancaires.

En effet, notre territoire présente des disparités en termes de conseils financiers. Si les opérations bancaires les plus simples sont réalisables dans chaque guichet, les questions immobilières sont traitées uniquement dans certaines agences.

Si l’Aisne est un département rural, trois grands pôles d’activités se démarquent : les agglomérations de Saint-Quentin, Laon et Soissons.

Saint-Quentin est le principal pôle d’activité bancaire dans l’Aisne. La capitale de la Haute-Picardie compte 28 agences bancaires. Soissons arrive en deuxième position avec 15 agences. La préfecture de Laon compte elle 14 établissements bancaires. Vient ensuite Château-Thierry et ses 12 agences.

Ces chiffres sont à corréler avec le nombre d’habitants par commune :

Saint-Quentin : 55 698 habitants2 soit 2,51 agences pour 5 000 saint-quentinois,
Soissons : 28 472 habitants2 soit 2,63 agences pour 5 000 soissonnais,
Laon : 25 219 habitants2 soit 2,77 agences pour 5 000 laonnois,
Château-Thierry : 14 189 habitants2 soit 4,22 agences pour 5 000 castelthéodoriciens.

Si la ville de Château-Thierry affiche un bon ratio entre agences bancaires et population, ce n’est pas la commune où la densité bancaire est la plus importante. La ville de Guise fait mieux avec 7,82 agences pour 5 000 guisards ou encore La Fère avec 8,57 agences pour 5 000 laférois. Ce ratio s’accentue auprès de communes moins peuplées telles que Charly-sur-Marne ou Guignicourt.

1Fédération Française Bancaire
2Chiffres Insee 2013

Des disparités en termes d’informations financières

Un établissement bancaire est bien présent dans l’Aisne : la Banque postale. Mais cette large couverture (80 agences) doit être prise en perspective. En effet, un conseiller financier peut être le même référent dans plusieurs agences ou bureaux postaux en milieu rural. De même pour le Crédit Agricole du Nord Est et ses 40 agences.

Pour cette enquête, Solutis a recensé les agences bancaires dans lesquelles il est possible de s’informer sur les prêts immobiliers et les produits d’épargne.

Nous avons donc écarté les agences où seules les opérations les plus courantes sont réalisables (retrait, dépôt de chèque, virement, etc.).
Les agences bancaires réservées aux entreprises et aux professionnels ne sont également pas comptabilisées.

Le département de l’Aisne compte 228 agences bancaires soit 2,11 agences pour 5 000 Axonais. Il se situe donc sous la moyenne nationale qui s’élève à 2,85 agences pour 5 000 Français.

/images/pages/redacteurs/Gueladjo.jpg

À propos de Gueladjo Toure

Responsable Webmarketing - Gueladjo est webmarketer, c'est avant tout un spécialiste des sujets très techniques en rapport avec l'économie, la finance et le crédit.