Carte bancaire sans compte en banque, comment ça marche ?

Carte bancaire sans compte en banque, comment ça marche ?

L’usage de la carte bancaire a révolutionné les modes de consommations. Cependant pour en profiter il est nécessaire d’être titulaire d’un compte bancaire. Aujourd’hui, il est possible de bénéficier des avantages d’une carte bleue sans détenir de compte en banque.

Les Français sont fidèles à leur carte de paiement

Lancée en 1967 en France, la carte bancaire a su en quelques décennies devenir la référence des moyens de paiements. Selon un sondage publié en début d’année, 8 Français sur 10 l’utilisent chaque semaine. Toujours selon cette étude menée sur les moyens de paiement, 58 % des porteurs de carte l’utilisent pour des achats inférieurs à 100 euros. Pour des achats supérieurs à 100 euros, cette proportion augmente à 79 %.

Entre 2014 et 2015, 95 % des Français se sont, au moins une fois, servis de leur carte de paiement. Très pratique à l’usage, elle évite d’emporter d’importantes liquidités sur soi et permet d’accélérer les transactions.

Son emploi s’est davantage accentué avec l’arrivée du commerce électronique. En effet, pour régler ses achats sur une boutique en ligne, la carte bancaire s’est révélée être l’alliée idéale. Aujourd’hui d’autres services de paiement en ligne ont vu le jour mais ils demeurent liés à une carte bancaire physique. Car ces nouveaux outils servent d’intermédiaire entre le client et le site de e-commerce tout en protégeant les données de la carte bleue.

La carte rechargeable, une alternative à la carte bancaire classique

Dans leur majorité, les cartes de paiement sont liées à un compte bancaire. Les cartes bleues seraient-elles donc réservées aux clients des banques ? La réponse est nuancée car il existe sur le marché des cartes de paiement qui ne sont pas jointes à un compte en banque.

Elles suivent le même mode de fonctionnement que les lignes rechargeables en téléphonie mobile. En pratique, un consommateur doit d’abord acquérir une carte prépayée dans un point de vente (buralistes, hypermarchés, etc.)

Pour créditer des fonds sur la carte, le client est en mesure d’acheter des recharges proposées à la vente dans des commerces. Il n’a donc pas besoin d’être titulaire d’un compte bancaire pour utiliser une carte bleue.

Les cartes bancaires rechargeables peuvent également servir pour régler des commandes sur internet. En cas de vol des données, le pirate informatique ne pourrait pas dérober des montants supérieurs aux fonds disponibles sur la carte rechargeable. De quoi en faire une carte exclusivement réservée aux achats en ligne. Dans ce cas, rien n’interdit un titulaire d’un compte en banque d’adhérer à ce service.

Ce dernier disposera d’un certain avantage puisqu’il aura la possibilité de recharger la carte directement en ligne à l’aide d’une carte bancaire classique ou d’un virement.


Simulateur rachat de crédit