Compte bancaire inactif : des frais moyens de 30 euros

Compte bancaire inactif : des frais moyens de 30 euros

Laisser un compte bancaire sans aucun mouvement durant un an coûte 30 euros à son détenteur. Mieux vaut donc y prêter attention notamment avec la multiplication des comptes due au déploiement des banques en ligne.

Changement de domiciliation bancaire, gare à l’inactivité d’un compte

Les banques en ligne et les néo-banques plaisent aux Français. Plus rapides et accessibles 24 /24 h, elles répondent aux besoins de la génération connectée notamment les Millénials qui ont grandis avec le développement croissant des outils numériques. Désormais une banque se doit de proposer un espace en ligne et surtout une application bancaire pour smartphone. Sans cela, une banque aura du mal à faire face à une concurrence de plus en plus accrue. Car les établissements bancaires en ligne n’hésitent pas à casser les prix voire à proposer la gratuité de leurs services.

Si des millions de comptes sur internet ont pu être ouverts au cours des dernières années, ces comptes en ligne restent utilisés à titre secondaire que ce soit pour tester la banque 2.0 ou bien pour profiter des offres de bienvenue qui peuvent rapporter une centaine d’euros en moyenne.

Mais la domiciliation bancaire n’est pas encore d’actualité pour les banques digitales. Dans le jargon bancaire, la domiciliation signifie que les revenus du client sont versés sur un compte de l’établissement. Pour l’instant, la majorité des clients des banques en ligne n’ont pas franchi le pas et préfèrent domicilier leurs revenus auprès de leur banque classique.

30 euros de frais annuels en cas de compte inactif

Toutefois, pour la poignée de clients français qui ont décidé de percevoir leurs revenus (à savoir leur salaire ou pension de retraite) sur leur compte en ligne doivent rester attentif au devenir de leur compte classique surtout s’ils ont décidé de ne pas le clôturer. Car des frais de compte inactif peuvent être prélevés si aucun mouvement n’a eu lieu au cours des 12 derniers mois.

En moyenne, un compte inactif coûtera 30 euros par an à l’usager qui n’a plus penser à faire au moins un mouvement bancaire. Les banques traditionnelles se montrent plus enclines à facturer ces frais par rapport à une banque en ligne. Pourtant, dans leurs offres de compte gratuit, les banques sur internet indiquent que la carte de paiement est gratuite uniquement si elle est utilisée dans le mois. Elles évitent ainsi l’inactivité d’un compte qui peut représenter un certain coût en infrastructure.

Alors pour ceux qui ont décidés de faire de leur banque connectée leur banque principale sans clôturer leur compte auprès de leur ancien établissement, mieux vaut surveiller les transactions pour éviter toute mauvaise surprise. A noter en conclusion qu’au-delà d’une période de 10 ans, un compte inactif sera basculé auprès de la CDC, la Caisse des dépôts et consignations. A ce propos des millions d’euros en attente chez la CDC attendent d’être réclamés par leur ayant-droits.


Dernières actualités Banque
Sur la plage, attention à votre carte bancaire Sur la plage, attention à votre carte bancaire 19/08/2019 - Quelques cas de paiement sans contact non-désirés se sont produits cet été sur les plages françaises. Les cartes de...
Compte bancaire inactif : des frais moyens de 30 euros Compte bancaire inactif : des frais moyens de 30 euros 14/08/2019 - Laisser un compte bancaire sans aucun mouvement durant un an coûte 30 euros à son détenteur. Mieux vaut donc y prêter...
Voyage à l’étranger : comment éviter les frais bancaires ? Voyage à l’étranger : comment éviter les frais bancaires ? 29/07/2019 - Des vacances hors de l’Europe sont prévues ? Mise en garde sur les frais bancaires qui peuvent occasionner des dépenses...
Une nouvelle banque en ligne arrive aujourd’hui Une nouvelle banque en ligne arrive aujourd’hui 22/07/2019 - Une banque en ligne effectue son lancement aujourd’hui. Son objectif : séduire les Millenials et atteindre un million...
L’ouverture facile de compte, la préoccupation des banques L’ouverture facile de compte, la préoccupation des banques 16/07/2019 - Les banques réfléchissent à des solutions qui faciliteront et accélèreront l’ouverture d’un compte en ligne.