Immobilier : le trajet domicile-travail fixé à 32 minutes

Immobilier : le trajet domicile-travail fixé à 32 minutes

En moyenne, les Français s’intéressent aux logements qui se situent à près d’une demi-heure de leur lieu de travail.

Les Franciliens sont plus patients

Lors d’une acquisition immobilière, la phase de recherche du bien compte énormément pour le futur ménage acheteur. Le bien idéal devra répondre à plusieurs critères pour être accepté par les acquéreurs. En matière d’exigences, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. En effet, pour certains, des travaux de rénovation pourront ne pas du tout être envisageable, tandis que pour d’autres, cela sera une opportunité de modifier le logement selon leurs propres goûts et leurs envies. Entre l’ancien ou le neuf, chacun à son envie.

De même pour la définition du bien idéal. Là où une grande surface à la campagne aura tout son charme pour une partie, pour d’autres, un appartement lumineux en centre-ville fera l’affaire. Mais parmi tous les critères, un revient dans plusieurs situations : l’emplacement géographique. La localisation et les axes de circulations sont devenus des critères déterminants. Pourquoi ? Car ils vont déterminer les temps de trajets personnels ou professionnels.

Le prix du mètre carré est aussi déterminant

Ce trait de caractère a donc toute son importance. Selon une étude commandée par les professionnels de l’immobilier, ce temps de trajet est primordial dans 3 projets sur 4. Ainsi, lors de leur recherche immobilière, les acheteurs vont s’intéresser aux biens qui se situent à 32 minutes maximum de leur lieu de travail. En province, la proximité d’un axe routier devient indispensable pour limiter cette durée à une demi-heure.

En ville, et en particulier dans la capitale, cette durée est plus élevée. Ainsi, les habitants de la région parisienne fixent la limite à 43 minutes pour la durée du temps de trajet entre leur domicile et leur travail. Il faut souligner que d’un point de vue des prix pratiqués, il faut s’éloigner de la capitale pour voir reculer le montant du mètre carré. Enfin, le nombre de personnes occupant le foyer va modifier la limite de temps. Une famille se montrera prête à parcourir quelques minutes de plus de trajet tandis qu’une personne vivant seule voudra réduire cette durée. Tout le monde n’a donc pas la même variable d’ajustement.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars 19/04/2019 - Les taux baissent encore au mois de mars, une habitude qui rapproche le coût du...
Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 10/04/2019 - Les établissements bancaires n’hésitent à faire des offres très intéressantes...
Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas 08/04/2019 - Si c’est une bonne nouvelle pour la majorité des emprunteurs, la faiblesse des...
Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 29/03/2019 - Si les écarts d’évolution des loyers sont contrastés selon le lieu d’habitation,...
Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers 27/03/2019 - Les conditions de prêt actuelles ont un effet de levier sur la capacité d’emprunt...